Façonnons l'avenir de la santé animale
France

Zone géographique et modes de transmission

La leishmaniose canine concerne le chien. Cette maladie est présente sur le pourtour méditerranéen. Pour attraper cette maladie, le chien est piqué par des insectes appelés phlébotomes. Ces insectes ne sont pas de moustiques mais des moucherons. La transmission des parasites se fait via des piqûres de phlébotomes. Plus le chien est piqué, plus le risque est important. 

Zoonose

La leishmaniose peut aussi toucher l’Homme. Quand une maladie est commune à l’Homme et à l’animal, on appelle ça une zoonose. L’Homme se contamine par les piqûres de phlébotomes. En France, le nombre de personnes déclarant la maladie est faible, car elle touche essentiellement les personnes immuno-déprimées. 

Symptômes

La leishmaniose canine peut s’exprimer avec différents symptômes. Le chien perd du poids, se fatigue facilement et mange moins. La peau, les oreilles, les yeux sont touchés. Certains autres symptômes peuvent également apparaitre comme des saignements de nez, des boiteries ou des diarrhées. Si vous avez vu un de ses symptômes sur votre chien, nous vous conseillons vivement de consulter votre vétérinaire pour établir un diagnostic. Cette maladie n’est pas facile à soigner et le traitement peut être lourd. 

Moyens de prévention

La leishmaniose canine doit faire l’objet d’une prévention. Les moyens de prévention vont limiter le risque pour votre chien d’avoir cette maladie. Il existe 2 moyens de prévention que sont l’utilisation d’insecticides spécifiques et la vaccination accompagnés de mesures zootechniques (garder les chiens à l'intérieur, fermer les fenêtres le soir...).
Nous vous conseillons d’en parler à votre vétérinaire afin d’optimiser la protection de votre chien contre cette maladie grave. 

Partager sur Google Partager sur Facebook Imprimer la page