Santé et bien-être

Score0 (0 Votes)

Les bonnes habitudes pour veiller au bien-être de votre chat

Prendre soin de l'hygiène de votre chat est essentiel. Il est bien connu que « les chats sont des animaux propres » et passent beaucoup de temps à se toiletter avec leur langue rugueuse. Mais vous pouvez faciliter la vie de votre chat en étant attentif à certains aspects de son bien-être. Et selon la race et la situation de votre chat, des soins particuliers peuvent s'avérer utiles.

Peau et pelage

Le pelage d'un chat peut être composé de plusieurs types de poils :

  • poil de jarre (ou poil de couverture) : long, épais et droit, plus abondant sur les parties supérieures du corps.
  • sous-poil (ou poil secondaire) : légèrement ondulé et plus fin.
  • le duvet (ou poil de bourre) : court, doux et très fin, il a un rôle d'isolant thermique.

Selon la race, la peau et le pelage de votre chat peuvent nécessiter une attention particulière. Cependant, un brossage régulier est recommandé pour tous les chats. Le brossage du pelage de votre animal contribuera à réduire les bourres de poils, car cet enchevêtrement est le résultat d'un mélange de poils de jarre et de sous-poils. La fréquence de brossage dépend du type et de la texture du pelage de votre chat. Plus les poils sont longs et denses, plus vous devez toiletter votre chat : une fois par jour pour les chats à poils longs et laineux tels que les Persans, les Sacré de Birmanie, les Maine Coon, les Ragdoll, etc. afin de réduire la perte de poils. Brossez-les au minimum une fois par semaine, quelle que soit la race.

Un brossage plus fréquent est recommandé en période de mue, au printemps et en automne, pour éliminer les poils morts. Veuillez noter que les chats âgés peuvent avoir une salive plus épaisse, qui a tendance à agglutiner les poils. Au fur et à mesure que votre animal vieillit, il faudra le brosser plus régulièrement.

Le brossage permet également de rechercher d'éventuels parasites. N'oubliez pas de vérifier le pelage de votre animal pendant le toilettage pour détecter les puces, les tiques ou les mites qui pourraient lui causer de l'inconfort.

Enfin, un brossage régulier évitera à votre animal d'avaler de grandes quantités de poils qui pourraient provoquer des troubles digestifs.

Contrairement aux idées reçues, il est également possible de laver son chat : il existe des produits spécifiques, demandez conseil à votre vétérinaire !

Pour les chats sans poils, comme le Sphynx ou le Devon Rex, il n'est pas nécessaire d'investir dans une brosse ! Cependant, la peau très fragile de ces races nécessite des soins particuliers. Veillez à les laver régulièrement avec un gant humide. Et surtout, veillez à ne pas les laisser au soleil.

Les yeux et le nez

En règle générale, les yeux et le nez d'un chat ne nécessitent pas de soins particuliers, sauf dans le cas des chats brachycéphales, qui ont un crâne plus court et un nez écrasé. C'est particulièrement vrai pour les Persans, British Shorthair et les Exotic Shorthair. Un soin particulier est nécessaire pour ce type de chat : nous recommandons de laver régulièrement les plis pour éviter les infections, notamment ceux au coin des yeux et autour du nez. Votre vétérinaire pourra vous conseiller et vous expliquer les bonnes étapes à suivre pour ce toilettage spécifique.

Oreilles

Les chats ont des oreilles droites. Tel un radar, le pavillon très mobile de l'oreille du chat capte tous les sons ! Cependant, le conduit auditif peut s'infecter (rarement) ou abriter des acariens parasites qui provoquent l'otacariose, plus connue sous le nom de gale auriculaire. Cette affection se caractérise par des secousses de la tête, des grattages avec les pattes arrière et des dépôts noirâtres dans l'oreille. Soyez donc attentif aux dépôts noirs et aux grattages incessants : ces signes doivent vous inciter à consulter votre vétérinaire. Soyez également attentifs aux corps étrangers, tels que les épillets.

Vérifiez de temps en temps que les oreilles de votre chat sont propres et ne présentent pas de rougeurs, en particulier s’il se gratte de façon répétée ou secoue la tête de façon inhabituelle.

Les chats blancs ou ayant des taches blanches dans leur pelage doivent faire l'objet d'une attention particulière. En effet, les zones non pigmentées telles que les oreilles, les paupières et le nez, peuvent être sensibles au soleil. L'exposition au soleil peut entraîner des problèmes dermiques dans ces zones, qui peuvent devenir graves et même conduire à une tumeur maligne. Vous devrez peut-être garder votre chat à l'intérieur pendant les journées ensoleillées. Vous pouvez appliquer de la crème solaire sur ces zones, mais le chat risque de la faire couler et ces produits sont parfois toxiques pour les chats. Demandez à votre vétérinaire lequel utiliser ou comment procéder pour protéger votre chat.

Griffes et pattes

Il est important de prendre soin des pattes de votre chat, surtout s’il ne sort pas de chez vous. Un griffoir est indispensable pour qu'ils puissent faire leurs ses griffes sans s'attaquer à votre canapé ou à votre fauteuil préféré ! Il est également conseillé de couper régulièrement et avec douceur les griffes de votre chat. Veillez toutefois à ne pas les couper trop courtes pour éviter tout risque de saignement. Si votre chat commence à saigner, exercez une pression ferme sur la griffe jusqu'à ce que le saignement s'arrête, ou appliquez un petit bandage.
Inutile d'acheter un coupe-griffe pour chat si votre animal vit en partie à l'extérieur ! Ils ont besoin de leurs griffes pour grimper aux arbres et celles-ci s'useront naturellement.

Pensez à inspecter régulièrement les griffes, les coussinets, le dessous des pattes et les espaces entre les doigts qui pourraient abriter des parasites, des larves de tiques ou des épillets, afin de vous assurer de la bonne santé des pattes, que rien n'est collé et qu'aucune plaie ne s'est formée dessus.

Si votre chat aime se promener en ville ou sur la plage, vous en avez peut-être déjà fait l'expérience : les chats n’arrivent pas à se débarrasser seuls du chewing-gum, du goudron ou de toute autre substance collante qui s'accroche aux poils entre leurs coussinets. Pour libérer rapidement votre chat de l'inconfort causé par ces substances, ce type de nettoyage spécifique nécessite l'aide d'un professionnel : ne le laissez pas essayer de le faire lui-même, car il pourrait se blesser.