Virbac France

Pourquoi les chiens sentent la peur ?

2018/04/02

Nos chiens sont capables de sentir notre peur. C’est une croyance populaire tenace, les chiens seraient plus agressifs lorsqu'ils sentent que la personne qu’ils ont en face a peur d’eux. Une étude récente valide le fait que les chiens peuvent ressentir la peur des gens. L’agressivité décuplée, c’est une autre histoire !

Les propriétaires le savent bien : leurs chiens sont de vraies éponges émotionnelles. Cette intuition vient d’être soutenue par la recherche. Une étude récente* a en effet démontré que les chiens sont littéralement capables de sentir la peur des gens.

Cette capacité repose sur le formidable odorat de nos compagnons canins. Les chiens sentent la peur des gens en utilisant des chimiosignaux et le plus intéressant c’est qu’ils se mettent eux aussi à avoir peur. Ils sont donc capables de capter et ressentir à leur tour cette émotion négative. L’étude a été menée sur des Labradors et Golden retrievers.

Les chercheurs se sont intéressés aux odeurs corporelles produites par les humains, sous les aisselles, les fameux chimiosignaux. Les chiens ont été confrontés à trois types de situations et placés face à des hommes heureux, craintifs ou aux émotions neutres. Les trois types de situationsé étudiées étaient : les odeurs qui étaient émises par le maître des chiens, par une personne étrangère ou par un istributeur d’odeurs.

L’état émotionnel des chiens a été évalué par la mesure de leur fréquence cardiaque, un indicateur de stress quand elle s’élève.

Les résultats montrent des valeurs significativement plus faibles dans les situations de bonheur et neutres que dans la condition de peur. Par ailleurs, dans les situations de peur, les chiens ont montré plus de signes de stress, cherché plus de réconfort auprès de leur propriétaire et eu moins de contacts sociaux avec les étrangers.

Les chercheurs suggèrent donc l’existence d’une communication émotionnelle interspécifique (entre chiens et humains) médiée par des chimiosignaux. Chiens et humains communiquent donc très bien en utilisant différents sens.

Le saviez-vous ?

L’odorat du chien est environ un million de fois plus développé que celui de l’Homme, les neurones impliqués dans le processus de l’olfaction étant 40 fois plus nombreux chez le chien. Les structures réceptrices des odeurs sont situées dans le museau de l’animal au niveau de la muqueuse olfactive.

Cette surface sensorielle s’étend en moyenne sur 150 cm3 chez le chien (et sur seulement 3 cm3 chez l’Homme…).

Des facteurs physiologiques (état de santé, race…) ou physiques (température, degré d’humidité) peuvent influencer l’acuité olfactive d’un chien.

 

* Etude de Biagio D’Aniello & al. Publiée en janvier 2018 dans la revue Animal Cognition et baptisée « Transmission interspécifique d’informations émotionnelles via des chimiosignaux : des humains aux chiens (Canis lupus familiaris) ».