Virbac France

Maladies

Score 3,3 (3 Votes)

Comment identifier et prendre en charge l'hyperthyroïdie du chat ?

Et oui, votre chat aussi peut souffrir de troubles de la thyroïde !

La thyroïde est une glande qui se situe au niveau du cou le long de la trachée. Cette glande est responsable de la production d’hormones dont la thyroxine. Quand cette glande ne fonctionne pas correctement, on parle de dysendocrinie !

Comme l’Homme, les chiens et les chats peuvent souffrir d’un dysfonctionnement de cette glande. Alors que le chien souffre plutôt d’une hypothyroïdie, le chat risque plutôt de souffrir d’une hyperthyroïdie.

Mécanisme de l’hyperthyroïdie

La thyroïde produit la thyroxine. Cette hormone intervient dans la régulation du métabolisme de l’organisme. Elle a une action plutôt dite stimulante : elle stimule l’appétit, l’activité physique augmente, la tension artérielle, la température corporelle, l’assimilation de l’énergie, etc …

Les chats peuvent souffrir d’une augmentation de la taille de la thyroïde et d’une production trop importante de l’hormone sécrétée, la thyroxine. Lorsque la glande grossit, elle produit plus d’hormones. Cette hyperproduction de thyroxine entraîne donc un appétit augmenté, un amaigrissement, une hypertension artérielle, une hyperactivité, etc …

L’âge moyen au moment du diagnostic est d’environ 12 ans.

Symptômes de l’hyperthyroïdie

thyroide_traiter_chat

L’hyperthyroïdie touche surtout les chats d’âge avancé, pour ne pas dire les vieux chats. Le chat s’amaigrit alors qu’il mange beaucoup. Son comportement peut changer, il devient plus susceptible, miaule souvent et a du mal à rester calme. Parfois même vous pouvez constater que votre chat devient agressif ! Le poil devient terne et piqué.

Chez certains chats, on peut noter une augmentation de la prise de boisson accompagnée d’une augmentation de l’émission d’urine (on parle de polyuro-polydipsie). Des troubles digestifs avec diarrhées et vomissements peuvent également être constatés.

Un goitre peut être palpable : c’est-à-dire que vous pouvez sentir la glande thyroïde de taille très augmentée au niveau de la gorge, sous le menton de votre chat.

Si vous avez constaté plusieurs de ces symptômes sur votre chat âgé de plus de 10 ans, nous vous conseillons de prendre rendez-vous chez votre vétérinaire pour préciser le diagnostic.  

Prise en charge de l’hyperthyroïdie

Différentes analyses dans la clinique ou en laboratoire peuvent être nécessaires, parfois même échelonnées dans le temps. Ce sera l’occasion d’un bilan complet pour explorer certes la thyroïde mais aussi d’autres organes comme les reins, le foie, le cœur par exemple.

Le traitement de l’hyperthyroïdie est multimodal. Seul votre vétérinaire est à même de vous conseiller ce qu’il est possible de faire au cas par cas, spécifiquement pour votre chat.

Le traitement peut être de type médical avec l’administration de médicaments antithyroïdiens chaque jour, de type radiothérapie ou de type chirurgical pour retirer la glande ou une partie de la glande.  L’association de plusieurs types de traitements est parfois nécessaire.

Si d’autres maladies ont été diagnostiquées au cours du bilan, elles devront également être prises en charge.

Espérance de vie de l’hyperthyroïdien

thyroide_chat.jpg

 

Il faut parfois s’armer de patience pour arriver à donner les traitements à votre chat. Ce n’est pas toujours facile mais vous verrez rapidement une amélioration de son état.

L’espérance de vie de votre chat ne sera pas réellement affectée par cette maladie. Cette maladie apparait souvent sur des chats âgés de plus de 10 ou 15 ans. Selon l’âge auquel le diagnostic est posé, votre chat peut encore vivre au moins 2 ans.

Une alimentation spécifique peut également vous être conseillée. Et dans tous les cas, une alimentation de haute qualité sera bénéfique.

Voter: 5 4 3 2 1

Croquettes pour chat sénior

Croquette chat senior

En savoir plus