Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (1 Votes)

Rendez-vous chez le vétérinaire : identification, vaccination, stérilisation

Vos visites vétérinaires pour prendre soin de lui

Vous venez d’adopter votre animal, voici un petit rappel des rendez-vous à prendre auprès de votre vétérinaire notamment pour son identification, sa vaccination et sa stérilisation.

L'identification

L’identification des chats et des chiens est obligatoire. Elle permet de le retrouver et de le récupérer plus rapidement en cas de perte et de fugue de votre animal.

Comment identifier votre chat ou votre chien ? Les vétérinaires et les tatoueurs agréés sont les seuls habilités à réaliser l’identification d’un animal. L’attribution d’un numéro d’identification peut se faire de deux façons : soit par implantation d’une puce électronique soit par tatoutage.

L’identification électronique est la seule reconnue si le chat votre animal doit traverser la frontière. Le tatouage ne restant valable que pour les chats tatoués avant le 3 Juillet 2011. Son identification est enregistrée dans le Fichier National d’Identification, qui peut être consultée par tous les professionnels de la filière gérée par la société I-CAD en charge du fichier d’identification de tous les carnivores domestiques (chiens, chats, furets) en France.

identification_du_chat.jpg

Une puce électronique, c’est un acte simple et indolore et de la taille d’un grain de riz qui :

- Comportant un code unique à 15 chiffres
- Posé en quelques minutes par votre vétérinaire

- Qui dure toute la vie
- Infalsifiable, impossible à modifier ou à effacer, et invisible
- Facile à lire à l’aide d’un lecteur
- Totalement passif et très résistant aux chocs
- Sans aucune onde et parfaitement toléré (biocompatible)

Je voyage avec mon animal, dans tous les cas, votre animal devra au minimum remplir les conditions suivantes :

- Être identifié par puce électronique
- Être vacciné contre la rage
- Posséder un passeport européen (disponible auprès de votre vétérinaire)
- Être âgé de plus de 3 mois

Selon votre pays de destination, d’autres démarches peuvent être obligatoires. Il est donc fortement conseillé de se renseigner auprès de votre vétérinaire et des autorités du pays en question. Ces procédures sont longues et fastidieuses, il convient donc de s’y prendre au minimum 6 mois avant le départ.

La vaccination

Dans ses premières semaines de vie, le jeune animal a encore un système immunitaire immature. Les anticorps provenant de sa mère lui permettent d’être protégé durant un certain temps et diminuent progressivement.

La vaccination protège votre animal contre certaines maladies virales ou contre des maladies graves parfois mortelles, en stimulant les défenses immunitaires. Avant de vacciner votre chat ou votre chien, votre vétérinaire établit le schéma idéal de vaccination en fonction des risques encourus par votre animal (mode de vie, environnement...).

En savoir plus sur les maladies chez le chat, chez le chien et sur la vaccination.

La stérilisation

CHIENNE

- Supprime les désagréments liés aux chaleurs
- Limite les risques de fugue et d’accident
- Empêche les gestations non désirées 
- Elimine les risques de grossesse nerveuse et d’infection de l’appareil génital
- Réduit le risque de tumeurs mammaires

CHIEN

- Supprime le risque de tumeur testiculaire
- Diminue le risque d’affections de la prostate 
- Peut aider à réduire les comportements indésirables du chien mâle (fugue, chevauchement, agressivité, marquage urinaire...)

CHATTE

- Supprime les désagréments liés aux chaleurs
- Limite les risques de fugue et d’accident
- Évite les gestations non désirées
- Elle réduit le risque de développer une tumeur mammaire

CHAT

- Aide à limiter les comportements indésirables du chat mâle (bagarre, risque de blessure, transmission de maladies, marquages urinaires, odeurs d’urine...).

 

FAQ
  • Comment retrouver mon animal ? Comment mettre à jour mes coordonnées sur ma puce ?

    Pour toute démarche concernant l'identification de votre chien, votre chat ou de votre furet, vous pouvez contacter l’ICAD qui est l’organisme de l’Identification des Carnivores Domestiques https://www.i-cad.fr

    Pour toute démarche concernant l’identification électronique des Nouveaux Animaux de Compagnie (Faune sauvage en captivité ou espèce domestique) vous pouvez consulter le site VETONAC https://www.vetonac.fr

  • Est-ce vraiment utile de continuer à vacciner contre toutes les maladies ?

    L’impact de la vaccination sur les maladies est lié au nombre d’animaux vaccinés. Si l'on arrête de vacciner, la fréquence des maladies va augmenter et de larges épidémies sont à craindre. Certaines maladies sont communes à l’Homme et à l’animal (zoonoses), vacciner les animaux permet aussi de protéger la population humaine. L’exemple le plus parlant est celui de la rage. Continuer à vacciner contre la rage, c’est limiter le risque que cette maladie mortelle ne revienne s’installer en France.

    La vaccination est donc importante pour votre animal en tant qu’individu, mais aussi pour limiter la recrudescence de maladies devenues rares. 

  • Je souhaite que ma chienne ait des petits, dois-je refaire les vaccins ?

    Il est primordial qu’une femelle soit correctement vaccinée avant d’être mise à la reproduction (saillie). Durant les premières semaines de sa vie, le chiot ou le chaton est protégé par la protection transmise par sa mère via le colostrum (lait des premières heures de tétée). 

  • Mon animal est maintenant âgé, est-il nécessaire de continuer à le faire vacciner ?

    Pour que les vaccins restent efficaces, les rappels doivent être faits pendant toute la vie du chien ou du chat. L’animal âgé est plus fragile. Son organisme, dont son système immunitaire s’affaiblit. Il est donc important de continuer à réaliser les rappels. La consultation vaccinale avec le vétérinaire peut être aussi l’occasion d’un bilan approfondi. 

  • Pourquoi vacciner les chiots ou les chatons ?
    Durant les premières semaines de sa vie, le chiot ou le chaton est protégé par des anticorps transmis par sa mère via le colostrum (lait des premières heures de tétée).
    Ces défenses immunitaires maternelles s’épuisent avec le temps. Il faudra alors procéder à la vaccination pour éviter les maladies infectieuses. La primo-vaccination des chiots et des chatons va permettre la protection mais celle-ci ne persiste pas toute la vie. Ce n’est qu’en effectuant des rappels réguliers que l’on induit une protection immunitaire durable.