Virbac France

Aliments complémentaires

Pour prendre soin de la santé de votre poule

Calcium pour poules BIOCALPHOS

En savoir plus

Solution contre le picage des poules PIC-STOP

En savoir plus

Vitamines pour poules VITAVIA

En savoir plus

FAQ
  • A partir de quel âge pond une poule et jusqu’à quel âge va-t-elle pondre ?

    Suivant la race, une poule peut pondre à partir de 18- 20 semaines. La ponte sera maximale la première année, diminuera un peu la seconde année, puis progressivement la poule pondra de moins en moins.

  • Combien une poule pond d’œufs par an ?

    Selon la race une poule peut pondre entre 150 à 300 œufs/an. Certaines poules naines ne pondent pas plus de 50 œufs par an. Les poules sont de bonnes pondeuses jusqu’à leurs 2 ans, puis la ponte diminue progressivement. A la fin de l’été ou au début de l’automne quand les jours raccourcissent, la mue se déclenche et la ponte s’arrête, cela peut durer plus de 6 semaines. Une poule en mue ne pond plus, c’est normal.

  • Comment éviter qu’une poule couve ?

    Si l'on ne veut pas qu'une poule couve, il faut à heure régulière dans la matinée retirer l'oeuf qu'elle vient de pondre. Le ramassage doit être quotidien. Il n'est pas conseillé de laisser des oeufs plusieurs jours dans le nid car cela incite la poule à couver. Dès que les poules ont quitté le nid pour aller se nourrir, il faut leur en bloquer l’accès jusqu’en fin de journée.

  • Est-ce que le piétinement des poules abîme mon jardin ?

    Oui c'est possible, tout dépend de la surface qui leur est réservée. En extérieur, on compte 4 m² par poule, l’idéal étant de faire des rotations sur le parcours. Il faudrait pouvoir partager le jardin en deux, pour limiter la charge parasitaire du sol et laisser le temps à l’herbe de repousser.

  • Pourquoi les poules mangent-elles des graviers ?

    La poule a un régime alimentaire omnivore; elles consomment aussi des graines. Les poules n’ayant pas de dents, elles possèdent un gésier bien développé qui va avoir la même fonction. Cet organe très musculeux va permettre de broyer les graines ingérées. La consommation de graviers, stockée dans le gésier, va permettre de renforcer cette action de broyage. 

  • Quel est le volume d’eau quotidien bu par une poule ?

    La prise hydrique d’une poule est variable suivant son alimentation, la température extérieure et son état général, mais en moyenne une poule boit 10 % de son poids. Soit pour une poule à 5-6 semaines, une consommation d'eau de 100 à 150 ml d’eau par jour et vers 3 mois d'environ 250 ml par jour.

  • Quelle est la quantité de céréales consommée par jour par une poule adulte ?

    La prise alimentaire de céréales sera d’environ 150 g par jour. Cette quantité peut varier en fonction des compléments qui lui sont donnés : granulés complets, épluchures, verdure, restes d’alimentation ménagère…. 

  • Quelles sont les particularités des poules suivant les différents stades de leur vie ?

    Une poule vit en moyenne 10 ans. Suivant les étapes de leur vie, les poules passent par différents stades : 

    Poussins, période de démarrage : du 1er jour de l’éclosion jusqu’à la 4ème - 5ème  semaine

    Durant cette période les poussins sont très sensibles aux variations de température et doivent être maintenus à 30 °C avec des chauffages radians à gaz la plupart du temps. C’est aussi durant ces premières semaines qu’ils vont développer leur plumage qui, plus tard, les protègera entre autres du froid.

    Poulettes démarrées : Sujets ayant déjà 5 – 6 semaines (plus besoin de chauffer le poulailler)

    A 6 semaines les poulettes sont complètement emplumées

    Poulettes prêtes à pondre : quand elles atteignent 4 mois et demi - 5 mois 

  • Quelles sont les particularités du « pou rouge » de la poule ?

    Le pou rouge est en fait un acarien, Dermanyssus gallinae. Il pique pour se nourrir de sang afin de pouvoir se reproduire, mais ne vit pas sur l’hôte. Dermanyssus gallinae parasite les poules durant la nuit, il ne passe pas plus d’une demi-heure par piqûre. Après ce repas rapide, il quitte la poule pour se cacher dans les interstices aux abords très proche des volailles : points d’attaches des perchoirs, fissures du poulailler, nids… mais aussi sous les fientes séchées. Cet acarien peut résister jusqu’à 9 mois sans faire de repas de sang. 
    Il est capable de supporter des températures très basses jusqu’à – 20 °C.  Par contre, il tolère moins bien un lavage à l’eau chaude (minimum 45 °C) qui l’élimine. 
    Le nettoyage hebdomadaire du poulailler est conseiller et un lavage à haute pression à l’eau très chaude est une étape importante pour le contrôle de Dermanyssus gallinae.

  • Quels conseils pour aménager mon poulailler ?

    Les poules grâce à leur plumage sont bien résistantes au froid (même aux températures négatives), mais pas aux courants d'air ni à l'humidité. Il faut veiller à leur mettre de la paille propre et sèche dans un petit poulailler fermé. La chaleur sera concentrée en hiver, et il faudra prévoir des ouvertures pour ventiler en saison chaude.

  • Quelles sont les mesures à prendre lors d’agressivité entre poules dans un groupe : picage et arrachage des plumes des congénères au niveau du cou, du dos et du croupion ?

    Il faut essayer de réduire le nombre de poules par groupe, écarter le  sujet dominant et les animaux blessés. Il faudra désinfecter les plaies et prévoir un rendez-vous avec le vétérinaire si les lésions sont importantes. Le propriétaire doit s’assurer du nombre suffisant de mangeoires, abreuvoirs, nids et perchoirs. On pourra essayer de réduire également l’intensité lumineuse dans les poulaillers et diversifier l’alimentation. Vous pouvez également adjoindre une supplémentation de l’eau de boisson avec des vitamines et minéraux spécifiques avec le produit PIC-STOP à distribuer sur 9 jours