Virbac France

Maladies

Score 0 (0 Votes)

Les diarrhées du veau : connaitre les causes de cette maladie

Des causes multiples

En élevage bovin, les diarrhées néonatales peuvent occasionner des pertes économiques sévères, en raison du fort taux de mortalité, des coûts de traitements, et du possible retard de croissance qui les accompagnent.

Plusieurs agents infectieux sont responsables de diarrhée et peuvent coexister, voire se succéder sur un même veau, ce qui complique leur identification précise.

  • Les bactéries : il s'agit essentiellement d'Escherichia coli, mais on peut retrouver des bactéries du genre Salmonella, Clostridium, Yersinia, ou Campylobacter.
  • Les virus : il s'agit principalement des rotavirus, des coronavirus et du BVD. On isole aussi parfois des togovirus et des calicivirus.
  • Les parasites, comme Cryptosporidium parvum, Eimeria sp., Giardia sp., Strongyloides sp. Les cryptosporidies sont les parasites les plus fréquemment identifiés.

A ces causes infectieuses, on peut rajouter des causes alimentaires, liée à une teneur du lait trop élevées en matières grasses, ou bien à des buvées trop volumineuses ou dont la température est trop basse. Les diarrhées alimentaires sont de couleur blanche et de texture plâtreuse. Le veau est peu ou pas déshydraté mais en affaiblissant le veau, elles peuvent favoriser l’apparition de diarrhées infectieuses ou parasitaires.

Les mesures de prévention

La survenue d'entérites chez le jeune veau résulte d'une conjonction de facteurs de risques. La prévention passe donc par la maîtrise de ces facteurs.

Contrôle de la prise colostrale

Même si le système immunitaire des veaux est fonctionnel dès la naissance, la protection immunitaire active ne se met en place qu'après plusieurs semaines. Le transfert de l'immunité passive par le colostrum est donc une étape essentielle, qui doit se dérouler au cours des premières heures de vie. Un veau nouveau-né absorbe via le colostrum des anticorps qui sont censés le protéger contre les agents infectieux responsables de diarrhée : or, il est fréquent qu’un veau ait une protection insuffisance contre ces agents, soit parce que la quantité de colostrum ingérée en temps et en heure est insuffisante, soit parce que ce colostrum est de mauvaise qualité. Vacciner les mères pendant la gestation contre des agents de diarrhée néonatale permet d’améliorer la qualité du colostrum spécifiquement contre ces agents.

Mesures d’hygiène

L'hygiène des locaux de vêlage et d'hébergement joue un rôle majeur sur la pression infectieuse, de même que la cohabitation entre veaux d’âges différents, les animaux les plus âgés pouvant excréter des germes susceptibles de contaminer les plus jeunes. Une bonne solution pour les veaux laitiers est l’utilisation de niches individuelles pour les premières semaines de vie, qui évitent une dissémination trop importante des germes, notamment auprès des veaux nouveau-nés, les plus fragiles.

Ration et contrôle alimentaire

L'alimentation des mères, notamment dans le dernier tiers de la gestation, est déterminante pour la santé du veau. L’équilibre nutritionnel entre apport d’énergie et de matière azotée doit être optimal ; on veillera également particulièrement à la complémentation en macro et oligoéléments et en vitamines.

Voter: 5 4 3 2 1

Aliments complémentaires pour veaux

Aliment starter du veau et récupération du veau malade STIMULYNE

En savoir plus

Réhydrater un veau en diarrhée DIAPROOF PRO, solution électrolytique spécialisée

En savoir plus

Réhydrater un veau en diarrhée ENERLYTE PLUS, une solution électrolytique premium

En savoir plus