Virbac France

Santé et bien-être

Score 4,5 (2 Votes)

Faire identifier mon chat, pourquoi est-ce indispensable ?

L’identification est un acte de traçabilité non seulement obligatoire mais qui constitue une véritable assurance vie pour votre animal. Deux méthodes sont autorisées : le tatouage et l’identification électronique, beaucoup plus répandue aujourd’hui.

identifier_mon_chat (1).jpg

Un animal identifié a 40 % de chances de plus d’être retrouvé s’il est perdu*. Ce constat devrait suffire à vous convaincre : faire identifier son chat est une mesure indispensable pour sa sécurité. Qui plus est, elle est obligatoire pour tous les chats de plus de 7 mois depuis 2012.

Or seuls 47 % des chats sont identifiés en France selon la société I-CAD (identification des carnivores domestiques et gestionnaire du fichier national d’identification des carnivores domestiques) qui gère l’identification des carnivores domestiques (chiens, chats, furets) dans notre pays. Incontournable pour retrouver son chat en cas de perte ou de vol, l’identification est aussi une condition sine qua none lors d’épisode rabique dans un département par exemple. Tout animal non identifié risque en effet l’euthanasie…

Deux procédés

Deux procédés sont autorisés : le tatouage et l’identification qui consiste à insérer une puce qui réagit par radiofréquence au contact d’un lecteur, est aussi appelée insert ou transpondeur, une méthode validée officiellement par un décret du 2 juillet 2001. Elle consiste à introduire sous la peau du chat, au niveau de la gouttière jugulaire gauche, un insert électronique porteur d’un code d’identification unique à 15 chiffres, les trois premiers faisant référence au code pays (250 pour la France), les trois suivants au code espèce (26 pour les carnivores domestiques) puis un code fabricant de 2 chiffres et enfin un code animal, unique, à 8 chiffres.

Ce code est lu grâce à un lecteur spécifique détenu par les vétérinaires, pompiers, policiers…

Cette méthode, indolore et rapide, ne nécessite pas d’anesthésie générale contrairement au tatouage (sauf le tatouage à la pince).

L’identification électronique est un acte vétérinaire et seul ce professionnel de la santé animale est habilité à la réaliser. C’est également lui qui réalise la plupart des tatouages même si, pour cet acte, il existe également des tatoueurs agréés autorisés à pratiquer le tatouage à la pince.

Depuis 2011, l’identification électronique est le seul procédé reconnu pour voyager hors de France avec son animal.

En savoir plus sur l'identification électronique.

Quelques chiffres


En 2018, I-CAD a enregistré près d’1,5 million d’identifications dont 699 198 identifications de chats (et 41 076 à Paris, premier département « félin » français). Si elle reste encore minoritaire par rapport aux chiens, l’identification féline ne cesse de progresser (+ 43,14 % en 5 ans).
 

Facebook Live : Faire identifier son chat, pourquoi est-ce indispensable ? 
avec Laetitia Barlerin, Docteur vétérinaire & journaliste et Rémi Gellé, Docteur vétérinaire & Vice-Président de la société I-CAD

Voir le replay

 

Référence
* Enquête exclusive TNS Sofres pour I-Cad, septembre 2016.

Voter: 5 4 3 2 1