Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (1 Votes)

Période de mue chez les oiseaux : quels sont les besoins nécessaires ?

Qu'est-ce que la mue chez l'oiseau ?

La mue des oiseaux correspond à un renouvellement du plumage qui entraîne la perte des anciennes plumes.

Pendant la mue, le plumage se renouvelle. La mue démarre en général après le solstice d’été mais sa durée varie beaucoup. Chez certains oiseaux (ex : perruche ondulée), la mue a lieu par séquences plus ou moins longues, tout au long de l’année.

Une période éprouvante pour les oiseaux

Pendant la mue, un oiseau peut perdre et renouveler plus d’un millier de plumes, ce qui l’affaiblit forcément ! Il a besoin d’une température stable, de calme et surtout d’un coup de pouce nutritionnel car ses besoins augmentent. Il exige en particulier plus d’acides aminés soufrés, à la base de la composition des plumes. Un oiseau en mue réclame aussi plus d’énergie, de minéraux et de vitamines que d’habitude.

Pour aider vos oiseaux à surmonter le stress de la mue, on peut conseiller de donner un aliment complémentaire adapté à leur espèce. C’est une meilleure solution que de préparer un mélange maison à l’équilibre approximatif. Un canari ne mange que 5g d’aliment : à cette échelle, il n’est pas facile d’équilibrer la ration !

Les nouvelles plumes fixent les pigments et l’alimentation à cette période joue donc aussi un grand rôle pour la couleur du plumage.

Ne pas confondre la mue avec autre chose

Pendant la mue, les oiseaux se grattent et s'arrachent souvent les anciennes plumes pour faciliter la pousse des nouvelles, c’est normal. Il ne faut pas confondre ce phénomène avec le picage, un trouble du comportement fréquent chez les oiseaux. Lors de picage, la peau apparaît dénudée et des lésions d’automutilation sont fréquentes.

La chute des plumes est parfois due à autre chose qu’à la mue : un oiseau gardé dans une pièce trop éclairée et trop chaude a tendance à perdre ses plumes. Pour rester en bonne santé, un canari doit par exemple être exposé à la lumière 8 ou 10 heures par jour en été et un peu moins en hiver.

Au-delà de 14 h de lumière par 24 heures, il y a risque de dérèglement interne, se traduisant par des problèmes de plumage. L’idéal est de faire vivre les oiseaux à la lumière naturelle en suivant les saisons et penser à couvrir les cages avec un tissu dès la tombée de la nuit.

Á noter

Pendant la mue, les équilibres hormonaux sont modifiés. Chez les oiseaux mâles, le taux de testostérone baisse et ils ont donc tendance à arrêter de chanter ! 

Voter: 5 4 3 2 1