Virbac France

Santé et bien-être

Score 0 (0 Votes)

Comportement sexuel et reproduction chez le chat mâle

Un chat mâle atteint la puberté entre l'âge de 6 mois (pour des chats dits "européens" ou des chats orientaux tels que les siamois) et 2 ans pour des races plus tardives (comme le maine coon, le chartreux ou le persan). Ce phénomène s'accompagne d'un certain nombre de changements physiques et comportementaux et le chat est alors apte à se reproduire... 

Les comportements sexuels indésirables

Un chat mâle arrivé à la puberté exprime des comportements caractéristiques : il est attiré par les femelles, il a tendance à fuguer, à se bagarrer avec les autres matous du voisinage...

Pour les propriétaires de chats "entiers" (non stérilisé), le plus pénible est sans doute le marquage urinaire : le chat projette de petites quantités d'urine, habituellement sur des surfaces verticales, de façon à "laisser sa carte de visite" à un endroit. Ces marques n'empêchent pas les autres chats de passer mais les renseignent à propos du premier visiteur ! 

La stérilisation supprime le comportement de marquage urinaire chez la plupart des chats mâles mais environ 10% des mâles castrés continuent malheureusement de le faire, surtout si la stérilisation est intervenue tardivement. 

L'accouplement chez les chats

Les mâles sont attirés par les miaulements des chattes en chaleur et par les phéromones sexuelles qu'elles émettent dans l'urine. Une fois les rivaux éloignés, la parade sexuelle est relativement courte, surtout si le chat est expérimenté et la chatte pleinement réceptive. 

La phase de chevauchement est courte chez les chats : le matou immobilise la femelle en prenant la peau de la nuque dans sa gueule et lui pétrit les flancs avec ses pattes antérieures. La saillie proprement dite ne dure que 10 à 15 secondes et la chatte se dégage ensuite en poussant un cri. La mâle se retire prudemment pour ne pas être agressé. Lorsque l'on provoque un accouplement en vue de faire reproduire les chats, il faut prévoir un espace suffisamment grand pour que le mâle puisse se réfugier à bonne distance de la femelle ! 

Pour que la chatte ait de bonnes chances d'être fécondée, il faut que cette séquence se répète plusieurs fois. La façon la plus simple et la plus naturelle d'obtenir la fécondation est de laisser les deux protagonistes ensemble pendant les trois premiers jours où la femelle est en chaleur. 

Stériliser un chat mâle de manière réversible

Les chats sont très prolifiques : si on les laisse se reproduire librement, un seul couple reproducteur peut engendrer des miliers de chats en 4 ou 5 ans seulement ! Le marquage urinaire peut également s'avérer gênant pour le propriétaire d'un chat entier. 

Ainsi, si l'on souhaite éviter ces problématiques sans avoir recours à la castration chirurgicale, il est possible de lui faire poser un implant contraceptif hormonal.

Comme lors de la stérilisation chirurgicale, le comportement alimentaire des chats est modifié par la contraception : ils mangent plus alors qu'ils consomment moins d'énergie, et ils risquent donc de prendre du poids si leur alimentation n'est pas adaptée à leur nouveau statut sexuel. 

La superfétation

Un chat mâle est capable de s'accoupler jusqu'à 15 fois par jour. A chaque fois, il émet moins de 0,05 ml de sperme mais chaque éjaculat contient en moyenne 60 millions de spermatozoïdes ! Ce nombre à cependant tendance à diminuer à partir de l'âge 5 ans. 

Les chattes en liberté sont souvent saillies par plusieurs mâles pendant leurs périodes de chaleurs et les embryons qui se développent ensuite dans l'utérus peuvent avoir des pères différents ; ce phénomène est appelé la superfétation.