Virbac France

Santé et bien-être

Score 0 (0 Votes)

Comment transporter mon rongeur chez le vétérinaire ?

Hamsters, chinchillas, rats, souris (…), tous ces petits rongeurs sont sensibles au stress et un déplacement est toujours désagréable pour eux. Quelle que soit la durée du transport, choisissez une cage confortable, veillez à leur bien-être et à leur sécurité et n’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire avant la visite.

Choisir une cage confortable et sûre

Evitez de transporter un rongeur dans un carton car sa résistance aux incisives n’est évidemment pas garantie ! Les sacs de voyage souples ne sont pas non plus adaptés à ces animaux fragiles. Préférez une cage en plastique rigide, comme pour les chats, mais il existe des modèles plus petits, adaptés aux rongeurs. La cage doit être suffisamment aérée pour que l’animal respire bien.

L’idéal est que la cage possède deux ouvertures : l’une en façade (pour que votre rongeur puisse éventuellement y entrer seul), l’autre sur le dessus pour l’attraper facilement.

Assurer un trajet confortable

Placez du papier absorbant ou une serviette éponge dans le fond de la cage avant d’y mettre votre animal, pour lui éviter de glisser. Pour un court trajet, inutile de mettre des bols de nourriture et d’eau dans la cage, qui risqueraient de se renverser. Prévoyez en revanche des friandises à lui donner à l’arrivée !

Un rongeur se sent en général plus en sécurité dans l’obscurité, couvrez donc la cage avec un tissu léger pour le rassurer et le mettre à l’abri des courants d’air. S’il fait chaud, mouillez le textile avant de le poser.

Transportez votre rongeur avec précaution, sans le secouer. Dans la voiture, attachez solidement la cage à la banquette arrière, avec un harnais spécial ou une ceinture de sécurité. Evitez d’utiliser la climatisation et même la radio car tout bruit inhabituel risque d’apeurer l’animal.

Préparez la visite en amont avec le vétérinaire

Si votre animal est très nerveux et que vous appréhendez la visite à la clinique vétérinaire, sachez que vous pouvez réduire son stress avec, par exemple, des phéromones de synthèse à diffuser avant de partir. Avant tout déplacement, vous pouvez durant les deux précédents distribuer dans l’eau de boisson l’aliment complémentaire Rongeur Digest pour limiter les risques de troubles digestifs. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Pour familiariser votre rongeur avec sa cage de transport, laissez-la ouverte en libre accès dans les jours qui précèdent le transport et placez-y des jouets, des friandises… Il pourra ainsi apprivoiser le lieu et éviter de l’associer avec une expérience désagréable comme la visite à la clinique vétérinaire !

 

Voter: 5 4 3 2 1

FAQ
  • Mon animal est maintenant âgé, est-il nécessaire de continuer à le faire vacciner ?

    Pour que les vaccins restent efficaces, les rappels doivent être faits pendant toute la vie du chien ou du chat. L’animal âgé est plus fragile. Son organisme, dont son système immunitaire s’affaiblit. Il est donc important de continuer à réaliser les rappels. La consultation vaccinale avec le vétérinaire peut être aussi l’occasion d’un bilan approfondi. 

  • Quand dois-je consulter mon vétérinaire pour mon lapin ?

    Votre lapin doit être vif, manger son foin avec entrain et faire des crottes dures bien rondes. Si votre lapin commence à ne plus manger que du bout des lèvres, boude ses aliments préférés, qu’il reste dans un coin de la cage, ne joue plus et ne fait plus de crottes ou au contraire a de la diarrhée, consultez au plus vite votre vétérinaire, n’attendez pas que l’état général de votre lapin empire. Plus tôt vous consulterez, mieux ça sera pour lui. Votre vétérinaire et son équipe sont là pour vous conseiller.