Virbac France

Santé et bien-être

Score 0 (0 Votes)

Quelle nourriture pour mon cochon d’Inde ?

Que mange mon cochon d'Inde ?

Le cochon d'Inde est prédisposé aux troubles digestifs à cause de la longueur de son intestin (2,5 m) et de la lenteur de son transit digestif. Il peut s’écouler une semaine entre la consommation des aliments et l’élimination des résidus de la digestion !

Le cochon d’Inde doit recevoir du foin de bonne qualité avec une bonne odeur en très grande quantité. Il en mangera toute la journée ! Vous pouvez agrémenter son alimentation quotidienne avec des légumes comme les carottes, mais aussi les fanes de carottes, de navets et de radis, céleri, endive, mâche, pissenlit... et des fruits frais en petite quantité. L’apport de granulé spécifique pour cochon d’Inde ne doit être donné qu’en toute petite quantité.

Trop de granulés et pas assez de foin peut entraîner une constipation ou autre trouble digestif. Un apport suffisant en fibres est en effet nécessaire au maintien du transit intestinal. Si les selles de votre cochon d'Inde deviennent petites, dures et sèches. Donnez-lui un peu de jus d’ananas ou de papaye, des légumes verts frais et du foin. La constipation est favorisée par l’obésité et le manque d’exercice. Encouragez votre cobaye à bouger ! S’il perd l’appétit, consultez votre vétérinaire sans attendre.
Faut-il ajouter des vitamines à son alimentation ?

Comme l’Homme, le cochon d'Inde est incapable de synthétiser la vitamine C (ou acide ascorbique). Il est le seul rongeur à présenter cette particularité. La vitamine C participe à la synthèse du collagène, un tissu que l'on trouve en abondance dans les os, les gencives, les cartilages, les ligaments et les vaisseaux sanguins. La vitamine C est également nécessaire au système immunitaire et elle protège les cellules contre l'oxydation.

S’il ne reçoit pas assez de vitamine C (soit 20 mg/kg selon son âge ou stade physiologique), le cochon d'Inde risque de présenter les signes suivants : difficultés à se déplacer, déformations des os, coussinets des pattes rouges et douloureux, saignement des gencives, perte de l’appétit, affaiblissement…Si vous observez un ou plusieurs de ces signes, consultez rapidement votre vétérinaire. Le manque de vitamine C peut avoir une issue fatale sur un cochon d’Inde en 3 à 4 semaines, principalement chez les jeunes animaux ou les sujets déficients.


La perte d’appétit chez un cochon d’Inde peut avoir de multiples origines : carence en vitamine C qui entraîne des douleurs au niveau des gencives ou des articulations de la mâchoire, des molaires qui ont trop poussé, une blessure sur la langue, un mal de ventre….

Tout arrêt de prise alimentaire est anormal et nous vous conseillons d’amener votre animal chez votre vétérinaire rapidement. 
Il arrive aussi qu’un cochon d'Inde s’ennuie tellement dans sa cage qu’il passe son temps à se lécher. Il ingère alors des poils qui forment des boules dans le tube digestif. Ces boules de poils finissent par gêner le transit digestif. Votre vétérinaire vous conseillera le traitement adapté pour que votre cochon d’Inde retrouve son tonus. En prévention, vous pouvez brosser régulièrement votre cochon d’Inde, lui donner du foin et de la verdure et jouer avec lui en le stimulant pour qu’il coure en dehors de sa cage. 

 

Voter: 5 4 3 2 1

FAQ
  • Le cochon d’Inde a des besoins en vitamines particuliers ?

    Oui, votre cochon d’Inde n’a pas la capacité de fabriquer la vitamine C. Tout comme nous les humains, il doit trouver la vitamine C dans son alimentation. Mais pour couvrir ses besoins quotidiens qui sont très élevés (20mg de vitamine C /kg par jour) il est possible de lui apporter de la vitamine C dans son eau de boisson avec le produit VITAMINE C COBAYE.

Aliments complémentaires pour cochons d'Inde

Digestion lapins avec RONGEUR DIGEST

En savoir plus

Vitamines pour lapins et rongeurs VITA RONGEUR

En savoir plus

Vitamine C pour cobaye

En savoir plus