Virbac France

Santé et bien-être

Score 4,8 (5 Votes)

Activités, jeux et astuces à faire avec son chien

Stimuler sa nature carnivore

Votre chien domestique poursuit les joggeurs, les cyclistes, tout ce qui bouge ? Il attrape sa peluche et la secoue violemment ? Il rapporte inlassablement son jouet pour qu’on le lui relance aussitôt ? C’est sa façon d’exprimer son puissant instinct de chasseur, lié à sa nature carnivore, qu’il a peu l’occasion d’assouvir. L’activité ludique est une composante indispensable à l’équilibre psychologique du chien, à sa dépense physique et à la relation avec son maître. Cependant, certains comportementalistes déconseillent aujourd’hui les jeux qui peuvent s’assimiler à un entraînement à la capture d’une proie, comme le lancer de balle et les jouets couineurs. Comment pourrait-on réprimander plus tard un instinct de poursuite que l’on a renforcé par le jeu ?

Voici quelques idées pour stimuler autrement sa nature carnivore :

  • Par rapport à l’effort qu’il devait fournir jadis pour manger ses proies, les repas actuels d’un chien sont presque du fast-food ! Les jeux de mastication permettent de reproduire une activité naturelle et de développer la puissance de ses mâchoires et de ses dents. Les jouets durs répondent à son besoin fondamental de mastication mieux que les jouets mous qui encouragent le mordillement.
     
  • Ultra-puissant, l’odorat est le sens principal du chien, développé au cours de milliers d’années de poursuite et de chasse. Les jeux de recherche contribuent à entretenir son flair. Sachant qu’il peut percevoir des odeurs à des concentrations imperceptibles pour l’homme, votre chien peut rechercher des petits trésors (friandises, balles, etc.) et même son repas dans la maison ou dans le jardin. Il peut aussi chercher ses jouets ou apprendre à vous chercher. 
     
  • Les jeux d’adresse et de stratégie reproduisent également des activités naturelles pour un carnivore à la recherche de sa proie et permettent de développer son sens de la réflexion.  À l’aide de son odorat, de ses pattes et de sa mâchoire, il devra récupérer des friandises cachées sous un objet, dans un tiroir à ouvrir ou à déplacer.
     
  • Si vous ne souhaitez pas renoncer aux jeux de balles, sachez qu’on peut les pratiquer autrement pour entretenir son instinct de chasseur : vous pouvez lui apprendre à rapporter un jouet préalablement placé dans votre jardin, en suivant des indications à distance et en obligeant le chien à se contrôler, en s’arrêtant en pleine course, par exemple.
     

Le caractère joueur est le propre d’une espèce domestiquée et de compagnie. Pour le chien, le jeu est aussi le meilleur moyen de remplacer le comportement de chasse qu’il ne peut plus pratiquer dans nos foyers et d’évacuer les tensions accumulées dans un environnement si éloigné du sien.  

Voter: 5 4 3 2 1