Virbac France

Santé et bien-être

Score 4 (1 Votes)

Pourquoi les chats chassent-ils tant les souris ?

Un comportement qui remonte à la nuit des temps

S’il aime regarder par la fenêtre, essaie d’attraper les mouches, vous rapporte des souris en guise de cadeau ou court sans arrêt derrière vos lacets détachés, c’est parce que votre chat a besoin d’exprimer son instinct de chasseur.

Ce comportement automatique et inconscient remonte à la nuit des temps, puisque ses ancêtres sauvages étaient bien obligés de chasser afin de se nourrir et d’assurer leur survie.  Les petits animaux comme les souris constituaient alors de 70 à 90% de leur alimentation. Dès leur plus jeune âge, les chatons s’initiaient à la chasse par le jeu avec le reste de la portée. Leur mère leur apportait des proies pour leur apprendre à les manipuler. 

Il s’agit d’un instinct vital donc, que les hommes ont su mettre à profit il y a déjà plus de 9 000 ans. C’est à cette époque qu’ils passent d’une vie nomade de chasse et de cueillette à une vie plus sédentaire et agricole. La culture des céréales permet de créer des stocks, mais entraîne la prolifération de rongeurs nuisibles. Une aubaine pour le chat, qui se rapproche des campements, attiré par ces proies faciles. Les qualités de chasseur du chat poussent l’homme à entreprendre sa domestication et son élevage.

Si les chats ont rapidement trouvé leur place dans les campagnes ou près des champs, ils ont aussi convaincu les marins de leur faire une place à bord de leurs navires. En chassant les rats des cales des bateaux, ils sauvaient les provisions, les cordages, mais empêchaient aussi la propagation de maladies transmises par les nuisibles. Plus tard, ils furent accueillis dans les palais de la Renaissance, sauvant les livres, les garde-robes et les cuisines des nombreux rongeurs qui y pullulaient.

Aujourd’hui, le mode de vie du chat ressemble peu à celui de ses ancêtres, mais son instinct n’a pas changé. Même si sa gamelle est toujours remplie et ses croquettes correspondent à son goût et à ses besoins, il continue néanmoins à chasser tout ce qui s’agite sous ses moustaches. C’est une réaction naturelle mais aussi un jeu.

En effet, la chasse récréative se manifeste déjà chez le chaton comme une manière de libérer le stress, de se dépenser et d’entretenir ses réflexes. Essayer de l’en empêcher, c’est aller au-devant de frustrations qui ne feront qu’engendrer des problèmes de comportement. Que feriez-vous si l’on vous empêchait de pratiquer l’activité pour laquelle vous êtes naturellement programmé.

Jouez avec lui et félicitez-le !

N’hésitez donc pas à jouer avec lui et à lui proposer de nouvelles activités pour canaliser son énergie et félicitez-le quand il vous rapporte fièrement son butin pour le partager avec vous. Si la surprise n’est pas toujours agréable, ne le grondez pas et pensez à vous en débarrasser sans qu’il le voie. Et si vous préférez éviter de recevoir ce genre de cadeau, accrochez une petite clochette à son collier pour prévenir les autres animaux de son arrivée.

Comme tous les animaux, qu’ils soient domestiqués ou non, le chat a besoin de libérer son instinct. Qu’il soit motivé par la faim ou simplement par amusement, il chassera, comme n’importe quel carnivore en liberté, parce que cela fait partie de son ADN depuis la nuit des temps.

Voter: 5 4 3 2 1