Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (2 Votes)

Chat : Quelle race choisir par rapport à mon style de vie ?


Entre le coup de cœur et le choix mûrement réfléchi d’une race, certaines informations sur les tempéraments et styles comportementaux des chats sont utiles à connaître.

Chat de race : l’assurance du style

Avec les chats de races, même si chaque individu a sa particularité, vous avez de grandes chances d’avoir des tendances comportementales stables pour des chats d’une même race.

Ainsi, le Persan ne sera pas aussi bavard qu’un Siamois ou un Oriental. Le Chartreux ne sera pas clown comme peut l’être un Rex Devon ou un Sphynx. Le Ragdoll sera beaucoup plus calme qu’un Bengal, et parmi les chats géants, les caractères des Maine Coon et des Norvégiens (aussi appelés Skogkatt) ne sont pas les mêmes.

La meilleure façon de connaître tout l’éventail des tempéraments des chats de race est d’aller lire les fiches très détaillées que le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) a mises à disposition du public sur son site.

En savoir plus sur le site du LOOF.

chat_chacun_son_style.jpg

Le bon réflexe : consulter le site du LOOF

Les éleveurs ont à cœur de placer leurs chatons de races correspondant parfaitement aux attentes et modes de vie des familles. Par exemple, les chats à poils longs avec un abondant sous-poil demandent un brossage régulier, qui peut être un plaisir pour certains maîtres ou une contrainte pour d’autres.

Il est essentiel de savoir que l’éleveur doit avoir déclaré sa portée au LOOF, ce qui est un gage de qualité de son travail. Le pedigree de votre chaton est un arbre généalogique qui mentionne plusieurs générations dont il est issu ; ce document (et lui seul) atteste son appartenance à une race spécifique. Sur le pedigree, les résultats des dépistages de certaines maladies génétiques peuvent être mentionnés, attestant de la qualité de l’élevage et de son souci de faire de la médecine préventive.

La fantaisie des chats européens

Les chats européens (sans race) ont des caractères variés, à vous de découvrir celui qui sera votre compagnon idéal.

Soyez vigilant sur l’âge (huit semaines révolues), l’identification qui est obligatoire lors de la cession (même si le chaton vous est donné) et sur des dépistages préalables de maladies infectieuses (FelV, FIV). Parlez-en avant à votre vétérinaire, il sera toujours de bon conseil. 

De très nombreux refuges permettent d’acquérir un chaton ou un chat adulte dans de très bonnes conditions sanitaires et vous accompagnent dans votre démarche.

Voter: 5 4 3 2 1