Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (1 Votes)

Hibernation des tortues terrestres

Préparation avant l'hibernation

Quand la température chute en dessous de 10 °C, la tortue entre en hibernation. C’est une stratégie naturelle pour survivre à la saison froide. En France métropolitaine, l’hibernation a en général lieu à partir d’octobre-novembre et s’achève en mars.

En  l’absence de gel, une tortue peut rester hiberner dehors dans un abri.

1. Creusez un trou de 40 cm de profondeur, remplissez le avec 15-20 cm de terre meuble, ajoutez de la paille et des feuilles mortes.
2. Posez au-dessus une mini-serre sans fond, ouverte vers le sud ou l'est, avec des trous sur les côtés pour l’aération.
3. Posez une bâche au-dessus et vérifiez que l’abri ne peut pas être inondé.
Lorsque votre tortue s’est installée, obstruez l’entrée avec de la paille. Pour la protéger des rongeurs, entourez l’abri d’un grillage très fin enterré suffisamment profond. 

Dans une région froide, mieux vaut transférer la tortue dans un lieu sombre, bien aéré, qui pourra être maintenu entre 4 et 10°C au maximum : abri de jardin, garage, cave… Placez la tortue dans une caisse remplie de paille.

Les tortues juvéniles dans la 1ère et 2ème année n’hiberneront pas. Une pesée doit être effectuée le jour de l'entrée en hibernation. La tortue doit avoir accumulé suffisamment de réserves graisseuses avant son hibernation, en mangeant abondamment pendant les 6 semaines précédant la préparation à l’hibernation.  La préparation à l'hibernation prend 7 à 15 jours. Vous devez vous assurer que votre tortue diminue sa prise alimentaire afin qu’elle ne s'endorme pas avec un tube digestif plein qui risquerait de fermenter et de voir des bactéries se développer durant cette période d'inactivité. Des bains d’eau tiède (dans un ou deux cm d’eau) pourront être faits tous les jours durant cette période de façon à ce que la tortue s'hydrate et élimine toutes les selles présentes dans son tube digestif.

A surveiller pendant l’hibernation

Placez un thermomètre à mémoire dans l’abri pour vérifier que sa température oscille entre 4 et 8°C. L’abri doit être protégé du vent et de l’ensoleillement. 
Trois à quatre fois pendant l’hiver, vérifiez l’état de votre tortue. Une respiration difficile, un état de déshydratation (les yeux sont rétractés au fond des cavités oculaires) et une immobilité complète (la tortue doit bouger légèrement ses pattes et sa tête quand on la prend) doivent vous alerter.

Le saviez-vous ? 

Lorsque la température passe au-dessus de 16° C pendant plusieurs jours, la tortue se réveille, son métabolisme s’accélère, l’obligeant à se nourrir et à boire de nouveau.

En sortie d'hibernation

En fin d’hibernation, votre tortue ne devra pas avoir perdu plus de 10 % de son poids initial. D’où l’importance de la peser avant et après l’hibernation. Vérifiez qu’elle recommence à manger dans les 7 à 15 jours après son réveil, mais ne la gavez surtout pas ! En cas de doute sur son état général, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Voter: 5 4 3 2 1