Virbac France

Alimentation

Pour bien nourrir son chien

Croquettes chien arthrose

En savoir plus

Croquette premium chiot

En savoir plus

Croquettes chien âgé

En savoir plus

Croquettes chien insuffisance rénale

En savoir plus

Croquettes chien junior

En savoir plus

Croquettes chien obèse

En savoir plus

Croquettes chien senior

En savoir plus

Croquettes chien stérilisé adulte

En savoir plus

Croquettes chien stérilisé senior

En savoir plus

Croquettes chiot

En savoir plus

Croquettes grand chien adulte

En savoir plus

Croquettes grand chien junior

En savoir plus

Croquettes petit chien senior

En savoir plus

Croquettes petit chien stérilisé

En savoir plus

Croquettes pour dermatose

En savoir plus

Croquettes pour petit chien

En savoir plus

Croquettes troubles urinaires

En savoir plus

Problème digestif chien

En savoir plus

Regime chien en surpoids

En savoir plus

FAQ
  • Après ouverture, combien de temps se conserve l’aliment ?

    Pour conserver toutes les qualités nutritionnelles et organoleptiques de l’aliment, il est recommandé de le consommer dans les deux mois suivant l’ouverture.

  • Comment modifier l'alimentation de votre animal et passer à la gamme VETERINARY HPM® ?

    Tout changement dans l’alimentation de votre compagnon ne doit pas être pris à la légère. Il est primordial d’insérer graduellement le nouvel aliment à l’ancien aliment, sur une période d’au moins 4 jours qui peut être étendue à 3 semaines pour les chiens de grande race notamment.

    Il est donc important non seulement de lui proposer une nourriture adaptée à ses besoins mais également de lui donner le temps de s’adapter progressivement à son nouveau régime.

    Guide de transition alimentaire :

     

     

    fingerprint-1.png  ALIMENT VETERINARY HPM®

    fingerprint-2.png  ALIMENT ANCIEN REGIME

     

    bowl-1.png

     

    ÉTAPE 1 : 2 à 7 jours

    Mélanger 25% du nouvel aliment et 75% de son ancien

     

    bowl-2.png



    ÉTAPE 2 : 2 à 7 jours

    Mélanger 50% du nouvel aliment et 50% de son ancien

     

    bowl-3.png

     

    ÉTAPE 3 : 2 à 7 jours

    Mélanger 75% du nouvel aliment et 25% de son ancien

     

    bowl-4.png



    ÉTAPE 4 :

    Donner 100% du nouvel aliment

     

    * Ces recommandations sont d’ordre général, votre vétérinaire vous apportera des consignes/
    préconisations plus précises en fonction de la sensibilité de votre chien/chat.

     

     

    Les troubles digestifs passagers qui peuvent être observés lors de cette phase de transition sont tout à fait normaux, le temps que le système digestif de l’animal s’habitue à son nouvel aliment.

  • D'où proviennent les protéines animales que vous utilisez et comment être sûr de leur qualité ?

    Toutes les protéines animales proviennent de fournisseurs du sud de l’Europe. Elles sont issues de porcs et volailles déclarés propres à la consommation humaine. Elles sont choisies parmi des protéines animales de haute qualité (profil en acides aminés, faible quantité de cendres) disponibles pour le marché vétérinaire.

  • Depuis qu'il consomme VETERINARY HPM®, votre animal boit plus d’eau. Est-ce normal ?

    Votre chien et votre chat doivent boire au minimum 50-70ml/kg de leur poids par jour.

    Avec les  aliments VETERINARY HPM®, grâce à la richesse en protéines, il est possible que votre chat et votre chien  boivent davantage, ce qui aura pour effet d’augmenter leur volume urinaire.
    Ne soyez donc pas surpris s’ils boivent plus que d’habitude. Veillez à ce qu’un ou plusieurs points d’eau fraîche soient toujours accessibles. Une alimentation faible en glucides et riche en protéines constitue une voie pour maintenir la bonne santé urinaire de votre compagnon. Toutefois, en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire

    picture-dog-bowl-2.png
  • Où puis-je acheter les aliments VETERINARY HPM® ?
    hexagon-clinic.jpg La gamme VETERINARY HPM® est disponible chez votre vétérinaire.
  • Où sont fabriqués les aliments VETERINARY HPM® ?

    picture-france-south-small.png

     

    C’est dans le sud de la France, au sein de Virbac Nutrition à Vauvert (Camargue), que la gamme est produite et conditionnée.
    Les aliments sont issus d’une expertise dédiée à la nutrition pour chiens et chats afin de répondre aux exigences des propriétaires en matière de qualité, traçabilité et sécurité alimentaire. 

     

  • Pourquoi utiliser des ingrédients fonctionnels spécifiques dans la gamme VETERINARY HPM® ?

    La combinaison de notre formulation «pauvre en glucides – riche en protéines» et d’ingrédients fonctionnels spécifiques permet aux aliments VETERINARY HPM® de couvrir jusqu’à 10 axes de maintien de la bonne santé. Vous trouverez ci-dessous une liste de ces ingrédients fonctionnels et leur rôle dans les aliments VETERINARY HPM®.

     

    Les Lactobacilles

    Les Lactobacilles sont des constituants naturels de la flore intestinale et contribuent au maintien de son équilibre. Ils participent ainsi à la tolérance digestive.

     

    La Montmorillonite et la Sépiolite

    La Montmorillonite et la Sépiolite sont des argiles. Elles participent à la bonne tolérance digestive de votre compagnon. Alors que la Montmorillonite est utilisée dans nos aliments pour chats, la Sépiolite l’est dans nos aliments pour chiens.
    Ces argiles participent à la formation de selles bien formées et peu odorantes. Elles protègent la muqueuse digestive et peuvent également aider à limiter les troubles digestifs tels que la diarrhée.

     

    Le Beta glucane

    Le beta glucane aide au développement des défenses immunitaires chez les chiots et les chatons.

     

    Le Monophosphate trisodique d’acide ascorbique

    Le Monophosphate trisodique d’acide ascorbique est utilisé dans tous nos produits pour chats pour contribuer au maintien de la santé bucco-dentaire. Il aide à réduire la formation de la plaque via son activité anti-microbienne.

     

    Le Triphosphate pentasodique

    Le Triphosphate pentasodique est utilisé dans les produits de la gamme Small & Toy. Il chélate le calcium salivaire pour contribuer à leur santé bucco-dentaire et aide ainsi à limiter le développement du tartre dentaire.

     

    Le Sulfate de chondroïtine et le Chitosan

    L’association Sulfate de chondroïtine et Chitosan est utilisée pour aider au soutien articulaire.

     

    La L-carnitine

    La L-carnitine est utilisée pour aider à contrôler le poids et la condition corporelle de votre animal.

    Elle contribue à limiter le dépôt de tissu adipeux et aide à préserver la masse musculaire de votre animal.

     

    Le chitosan

    Le chitosan, en tant que chélateur de phosphore, est utilisé pour aider au maintien de la fonction rénale.

     

    L'extrait de feuilles d'artichaut séchées

    L’extrait de feuilles d’artichaut séchées est dans tous nos produits pour chat.

    Il permet de diluer les urines.

     

    Les Fructo oligosaccharides

    Les fructo oligosaccharides participent à la bonne tolérance digestive. Ils contribuent à l’équilibre de la flore intestinale et participent au renforcement de la muqueuse digestive.

     

    Le Psyllium

    Le Psyllium participe à la bonne tolérance digestive. Il aide à la formation de selles bien formées et aide également à réguler le transit digestif.

     

    La Vitamine E

    La Vitamine E aide à maintenir un système immunitaire compétent chez les animaux âgés.

  • Que signifie « HPM » et quel est le concept de votre nouvelle gamme ?

    Le terme « HPM » signifie Hyper-Premium, car nous positionnons notre marque au plus haut niveau en termes de qualité des ingrédients et d’équilibre nutritionnel.

    Àvec VETERINARY HPM®, nous souhaitons nous rapprocher au mieux des besoins et préférences des chiens et des chats. Or ceux-ci étant des carnivores, ils ont besoin de beaucoup de protéines et de peu de glucides. Les protéines apportent de nombreux bénéfices pour la santé. Nous nous sommes donc naturellement dirigés vers un concept LC-HP (Low carbohydrate – High protein), pauvre en glucides et riche en protéines. Par ailleurs, dans le respect du régime carnivore nous privilégions les protéines animales (90% des protéines en moyenne) qui sont par ailleurs bien mieux digestibles que les protéines végétales.

  • Que signifie « low allergen formulation » ?

    Les aliments physiologiques VETERINARY HPM® contiennent un nombre restreint de sources d’allergie alimentaire. En effet ils ne contiennent ni soja, ni maïs, ni blé, ni gluten, ni produits laitiers, ni bœuf, qui sont fréquemment allergisants. Le nombre de sources de protéines est limité et des ingrédients moins traditionnels sont utilisés (pois, fécule de pomme de terre). Ainsi le risque d’intolérance alimentaire est réduit. 

  • Quelle quantité d'aliments donner à votre animal ?

    Les aliments de la gamme VETERINARY HPM® sont très appétents.

    Vous devez respecter strictement les rations quotidiennes conseillées par votre vétérinaire. Pour en savoir plus sur les quantité à distribuer à son animal, consultez le tableau de rationnement qui figure sur chaque fiche produit. Ces quantités sont calculées pour couvrir les besoins quotidiens de votre animal.

  • Quels sont les ingrédients de votre gamme ?

    Les sources de protéines animales sont le porc et la volaille.
    Les sources de glucides sont la pomme de terre, le riz et le pois.

  • Qu’est-ce que l’amidon ?

    L’amidon appartient à la famille des glucides et on en trouve dans le maïs, le blé, le riz, la pomme de terre, les légumineuses... L’amidon est nécessaire pour assurer la consistance des croquettes.

    Néanmoins, des aliments trop riches en glucides peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé du chien et du chat, telles que la diarrhée. C’est pourquoi nous avons décidé de diminuer, autant que cela est possible dans un aliment sec, le taux de glucides de nos formules : ce taux est réduit d’environ 40%.

  • Un aliment riche en protéines peut-il fatiguer les reins ?

    Les chiens et les chats, en tant que carnivores, sont physiologiquement adaptés à consommer des quantités importantes de protéines.

    Les protéines aident au maintien de la santé du chien et du chat, même lorsqu’il devient âgé. Elles aident par exemple à limiter la fonte musculaire, à maintenir un système immunitaire compétent et  à conserver l’activité de filtration du rein.