Virbac France

MALADIES

Score 3,4 (24 Votes)

Comment agir lorsque ma poule boite ?


Si une poule boite, c’est qu’elle a mal au niveau de ses pattes. Examinez-la soigneusement, en commençant par les pieds, qui sont très fréquemment le siège de lésions douloureuses.


Les pododermatites

Les pattes des poules sont couvertes d’écailles mais sous les pattes, les coussinets plantaires sont des zones sensibles. En cas de traumatisme ou d’irritation chronique, une inflammation peut se développer à ce niveau, qu’on appelle une pododermatite
Une litière inappropriée (trop humide ou trop abrasive), un excès de poids, une mauvaise irrigation sanguine par manque d’exercice, un traumatisme, une station debout trop prolongée (…), les causes de pododermatites sont très variées ! 
Si vous remarquez une boiterie, inspectez le dessous des pattes pour rechercher d’éventuelles lésions : une blessure, un gonflement, la présence de cals… S’il s’agit de lésions superficielles, un changement de litière ou l’augmentation de l’aire d’exercice peuvent suffire à améliorer la situation.
Avant d’appliquer des produits cicatrisants ou de poser un bandage sur la patte d’une poule, il est cependant plus prudent de demander l’avis de votre vétérinaire. Lorsque le pied est gonflé, il peut en effet être nécessaire d’enlever le cal et/ou le pus, sous anesthésie générale. Une pododermatite sévère peut aussi s’accompagner d’une infection osseuse (ostéomyélite)  qui peut être diagnostiquée à la radiographie. Le pronostic est alors réservé.


Les fractures

Lorsque les clôtures ne sont pas adaptées aux poules, une patte peut se coincer dans un grillage et le traumatisme provoque une fracture osseuse. Des manipulations trop brutales des poules peuvent aussi entraîner des fractures. La radiographie permettra de confirmer cette hypothèse. La pose d’une broche ou d’une attelle peut parfois être envisagée. 
La fragilité osseuse de ces oiseaux peut être aggravée par une mauvaise alimentation (carence en calcium) ou par l’âge de la poule. A mesure qu’il augmente, la capacité à stocker du calcium dans le squelette diminue. 
Il est conseillé, pour limiter l’apparition de carences, de distribuer de manière régulière des compléments minéraux (Biocalphos 5 jours par semaines) et vitaminés (Vitavia 2 jours par semaines) à vos poules

Des virus ou des bactéries peuvent parfois entraîner des infections articulaires, en particulier suite à un traumatisme qui n’a pas été soigné. Lors d’arthrite, l’articulation est gonflée et du pus suinte souvent de la tuméfaction et autour des tendons. Consultez rapidement votre vétérinaire si vous notez sur votre poule une modification de l’aspect des pattes ou des difficultés à se déplacer.

Voter: 5 4 3 2 1