Virbac France

Santé et bien-être

Score 1 (1 Votes)

Examen annuel de santé : un rendez-vous incontournable

Traditionnellement cantonnés aux rappels vaccinaux, les examens annuels de santé chez votre vétérinaire sont aujourd’hui mis à profit dans bien d’autres domaines, dans le cadre d’une approche préventive globale.
 
Depuis plusieurs années, la médecine vétérinaire privilégie l’approche préventive et toutes les mesures qui peuvent permettre d’éviter l’apparition d’une maladie. 
Traitement antiparasitaire externe et interne, vaccination, dépistage radiographique (dysplasie par exemple), bilan sanguin de routine ; toutes ces mesures en font partie et sont intégrées dans un calendrier de rendez-vous fixés chez le vétérinaire.
 
Après les consultations pédiatriques et pubertaires, mises en œuvre à l’arrivée du chiot ou du chaton puis quelques mois plus tard, viennent les examens annuels de santé qui sont programmés tous les ans chez le jeune adulte en bonne santé ou plus fréquemment si votre animal souffre d’une affection chronique ou qu’il prend de l’âge et devient plus vulnérable.
 
S’assurer du bon état de santé 
 
Autrefois, cet examen se résumait au rappel vaccinal annuel. L’approche a changé et outre la vaccination, que le vétérinaire adaptera au cas par cas, en fonction des conditions de vie de l’animal et de ses facteurs de risque, cet examen annuel est l’occasion pour le praticien de faire bien d’autres vérifications et de s’assurer du bon état de santé de votre animal.
C’est notamment l’occasion pour lui de vérifier son état corporel et de vous donner les conseils adéquats sur le plan nutritionnel ainsi que sur la gestion de l’animal au quotidien s’il constate une tendance à l’obésité, véritable fléau chez nos animaux de compagnie. 
Il pourra également vous proposer le dépistage de certaines maladies génétiques si votre chien appartient à une race prédisposée à une ou plusieurs maladies particulières. 
 
Gérer aussi le comportement
 
Ce dépistage peut prendre la forme d’un examen radiographique (pour la dysplasie de la hanche ou du coude par exemple) ou d’un test génétique à réaliser sur un échantillon de salive.
En plus de la santé proprement dite, ces examens vétérinaires annuels peuvent aussi servir à aborder d’éventuels troubles comportementaux et à les gérer avant qu’ils ne s’installent de manière durable.
Votre vétérinaire est votre interlocuteur global pour tout ce qui concerne votre animal et ces examens annuels sont le siège privilégié d’un tel dialogue.
 
 
La vaccination n’est plus un automatisme annuelle
Le calendrier vaccinal d’un animal se raisonne en fonction de son âge et de ses conditions de vie. Les vaccins ont évolué et les rappels annuels ne sont plus forcément la règle, certains vaccins conférant une immunité protectrice plus durable, jusqu’à trois ans. 
Lors de l’examen annuel de santé, votre vétérinaire vérifiera le statut vaccinal de votre animal et aux côtés des vaccins dits essentiels pourra vous en conseiller d’autres selon son mode de vie comme une immunisation contre la toux de chenil, la piroplasmose, la leishmaniose, la leptospirose...

Voter: 5 4 3 2 1

FAQ
  • Est-il utile de vacciner un chat qui vit exclusivement en appartement ?

    Même si votre chat vit strictement à l’intérieur, il a besoin d’être vacciné. Contrairement à une idée fausse, ces chats ne sont pas exempts de rencontrer des agents infectieux. Un chat d’appartement peut contracter, par exemple, la panleucopénie infectieuse (ou typhus du chat) sans avoir été en contact direct avec un animal malade. Ce virus résiste dans le milieu extérieur et peut être transmis par l’intermédiaire d’un objet contaminé. 

  • Pourquoi vacciner les chiots ou les chatons ?
    Durant les premières semaines de sa vie, le chiot ou le chaton est protégé par des anticorps transmis par sa mère via le colostrum (lait des premières heures de tétée).
    Ces défenses immunitaires maternelles s’épuisent avec le temps. Il faudra alors procéder à la vaccination pour éviter les maladies infectieuses. La primo-vaccination des chiots et des chatons va permettre la protection mais celle-ci ne persiste pas toute la vie. Ce n’est qu’en effectuant des rappels réguliers que l’on induit une protection immunitaire durable.
  • Pourquoi vacciner un animal alors qu’il est déjà en bonne santé ?

    La vaccination a pour objectif d’éviter la déclaration de maladies et donc de maintenir un individu en bonne santé. C’est donc parce que le chien ou le chat est en bonne santé qu’il faut le vacciner. Ainsi protéger contre les maladies infectieuses graves par la vaccination, c’est s’assurer que l’animal reste en pleine forme.