Virbac France

Santé et bien-être

Score 0 (0 Votes)

Eruptions dentaires chez le chaton et le chiot

Les chatons et les chiots naissent sans dents mais les premières dents de lait émergent très vite, en commençant par les incisives. Quand les dents pointues des chatons et des chiots deviennent douloureuses pour les mamelles de leur mère, celle-ci repousse sa progéniture et le sevrage peut commencer ! 

Dentition de lait

La morphologie des dents de lait (aussi appelées dents déciduales ou dents lactéales) est semblable à celle des dents permanentes mais elles sont plus petites et plus pointues

Dentition de lait

La morphologie des dents de lait (aussi appelées dents déciduales ou dents lactéales) est semblable à celle des dents permanentes mais elles sont plus petites et plus pointues.

Incisives déciduales

Les dents de devant, les incisives, permettent de couper et rogner. Chez le chaton, elles émergent pendant les 3e et 4e semaines ; l’éruption a lieu de la 4e à la 6e semaines chez le chiot. Chatons et chiots possèdent 3 incisives sur chaque demi-mâchoire, soit 12 en tout.

Canines déciduales

Les canines, ou crocs, servent à attraper et « crocheter » une proie ou des objets. Elles apparaissent entre l’âge de 3 et 4-5 semaines. Chatons et chiots en possèdent 1 sur chaque demi-mâchoire, soit 4 en tout. 

Prémolaires déciduales

Les prémolaires servent à couper, tenir, déchirer. Elles apparaissent entre 5 et 6 semaines. Un chaton en possède 10 (6 en haut, sur le maxillaire, et 4 en bas, sur la mandibule) et un chiot 12 (6 sur le maxillaire, 6 sur la mandibule).
Les dents de lait sont donc normalement toutes présentes chez le chaton et le chiot à partir de 1,5 mois (les molaires sont absentes). La dentition de lait complète d’un chaton comporte 26 dents, et celle du chiot 28.

Dentition définitive

Les dents définitives remplacent progressivement les dents de lait des chatons et des chiots à partir de l’âge de 3 mois environ. Tant que la racine n’est pas formée, une dent définitive reste enfouie dans l'os alvéolaire. Quand la racine se développe, la dent définitive progresse à travers l’os, la couronne fait pression sur la racine de la dent de lait et provoque sa résorption. Lorsque la dent de lait n'a plus de racine, elle tombe et fait place à la dent définitive. 

En moyenne, les dents définitives sont toutes en place vers l’âge de 6 mois mais cela peut varier selon la race du chien : de manière générale, les chiens de grande race seront en avance de 1 à 2 semaines sur l’éruption des dents définitives tandis que les races naines présentent facilement 2 à 4 semaines de retard, voire parfois plus dans certains cas *. 

  • Éruption des incisives définitives : de la 11e à la 16e semaine
  • Éruption des canines définitives : de la 12e à la 20e semaine chez le chaton, 12e à 16e semaine chez le chiot
  • Éruption des prémolaires définitives : de la 16e à la 20e semaine
  • Éruption des molaires : de la 20e à la 24e semaine chez le chaton, 16e à 24e semaine chez le chiot. Un chien possède 4 molaires sur le maxillaire et 6 sur la mandibule alors qu’un chat n’en présente que 2 en haut et 2 en bas. La réduction du nombre de molaires chez le chat est typique d’une dentition adaptée au régime strictement carnivore.

Les dents les plus volumineuses s’appelle les carnassières. Chez le chien, il s’agit des 4e prémolaires supérieures et des 1ères molaires inférieures. Chez le chat, les carnassières sont les 3e prémolaires supérieures et les molaires inférieures.

Au total, un chien adulte possède 42 dents et un chat 30 dents. 
La formule dentaire du chien peut se résumer ainsi : 2 x (I 3/3 C 1/1 PM 4/4 M 2/3).
La formule dentaire du chat est : 2 x (I 3/3, C 1/1, P 3/2, M 1/1). 

Le saviez-vous ?

Il arrive que des dents de lait persistent anormalement après l'éruption des dents permanentes ; en général il s’agit d’une canine ou d’une incisive. Cette persistante d’une dent lactéale provoque des malocclusions et une inflammation localisée de la gencive. Ces dents doivent donc être extraites par le vétérinaire.

 

*CERNY L., «Investigation sur la prophylaxie bucco-dentaire auprès des propriétaires de chiens adultes en France», Thèse d'exercice de médecine vétérinaire, Toulouse, 2021.