Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (6 Votes)

Elever des poules pondeuses : quelles sont les questions à se poser avant d’acheter une poule ?

Pensez au bien-être des poules

Avant de vous lancer dans l’acquisition de poules, soyez sûr d’avoir pensé à tout : aménagement du poulailler, parc extérieur, alimentation, litière… N’oubliez pas non plus que, comme n’importe quel animal, les poules ont besoin de soins et donc de temps ! Le prix d’une poule varie beaucoup selon les races : 8 à 12 € en moyenne mais certaines races sont vendues beaucoup plus cher. 

Une poule n’aime pas vivre seule, il lui faut une ou des compagne(s). Deux à quatre poules suffisent pour fournir des œufs à une famille de quatre personnes mais soyez vigilant aux risques d'agression. Mieux vaut ne pas prendre de coq, qui risque d’épuiser les poules et de déranger votre voisinage…

On veillera aussi à multiplier les mangeoires et abreuvoirs les premiers jours.

Le bien-être de vos poules implique de leur fournir un poulailler pour s’abriter des aléas climatiques et des prédateurs éventuels. Comme les poules ont besoin de gratter le sol, il faut aussi qu’elles aient accès à un parc d’au moins 20 m2.

Aménagez le poulailler

Vous pouvez acheter un poulailler un kit (environ 250 €) ou le construire vous-même. Choisissez alors des matériaux de bonne qualité pour que le poulailler soit bien isolé et résiste le plus longtemps possible.

Pour limiter le gaspillage alimentaire, installez des mangeoires ou des distributeurs d’aliment. Certains modèles permettent de stocker l’aliment à l’abri des intempéries. Une poule consomme en moyenne 150 g par jour d’un mélange de céréales et de légumineuses. (Des aliments spécifiques sont vendus en jardineries/animaleries).

Prévoyez plusieurs abreuvoirs : l’eau doit rester fraîche en toutes saisons. En été, les poules apprécieront d’avoir accès à une grande pataugeoire. Installez une mangeoire au centre, pour inciter les poules à venir se rafraîchir !

poulailler_jardin.jpg

Bon à savoir

Pour garder vos poules en bonne santé, nettoyez souvent le poulailler et changez la litière (paille ou copeaux) au moins une fois par semaine.

Voter: 5 4 3 2 1

FAQ
  • Combien une poule pond d’œufs par an ?

    Selon la race une poule peut pondre entre 150 à 300 œufs/an. Certaines poules naines ne pondent pas plus de 50 œufs par an. Les poules sont de bonnes pondeuses jusqu’à leurs 2 ans, puis la ponte diminue progressivement. A la fin de l’été ou au début de l’automne quand les jours raccourcissent, la mue se déclenche et la ponte s’arrête, cela peut durer plus de 6 semaines. Une poule en mue ne pond plus, c’est normal.

  • Comment éviter qu’une poule couve ?

    Si l'on ne veut pas qu'une poule couve, il faut à heure régulière dans la matinée retirer l'œuf qu'elle vient de pondre. Le ramassage doit être quotidien. Il n'est pas conseillé de laisser des œufs plusieurs jours dans le nid car cela incite la poule à couver. Dès que les poules ont quitté le nid pour aller se nourrir, il faut leur en bloquer l’accès jusqu’en fin de journée.

  • Est-ce que le piétinement des poules abime mon jardin ?

    Oui c'est possible, tout dépend de la surface qui leur est réservée. En extérieur, on compte 4 m² par poule, l’idéal étant de faire des rotations sur le parcours. Il faudrait pouvoir partager le jardin en deux, pour limiter la charge parasitaire du sol et laisser le temps à l’herbe de repousser.

  • Pourquoi les poules mangent-elles des graviers ?

    La poule a un régime alimentaire omnivore; elles consomment aussi des graines. Les poules n’ayant pas de dents, elles possèdent un gésier bien développé qui va avoir la même fonction. Cet organe très musculeux va permettre de broyer les graines ingérées. La consommation de graviers, stockée dans le gésier, va permettre de renforcer cette action de broyage. 

  • À partir de quel âge pond une poule et jusqu’à quel âge va-t-elle pondre ?

    Suivant la race, une poule peut pondre à partir de 18-20 semaines. La ponte sera maximale la première année, diminuera un peu la seconde année, puis progressivement la poule pondra de moins en moins.

  • Quelles sont les mesures à prendre lors d’agressivité entre poules dans un groupe : picage et arrachage des plumes des congénères au niveau du cou, du dos et du croupion ?

    Il faut essayer de réduire le nombre de poules par groupe, écarter le sujet dominant et les animaux blessés. Il faudra désinfecter les plaies et prévoir un rendez-vous avec le vétérinaire si les lésions sont importantes. Le propriétaire doit s’assurer du nombre suffisant de mangeoires, abreuvoirs, nids et perchoirs. On pourra essayer de réduire également l’intensité lumineuse dans les poulaillers et diversifier l’alimentation. Vous pouvez également adjoindre une supplémentation de l’eau de boisson avec des vitamines et minéraux spécifiques avec le produit PIC-STOP à distribuer sur 9 jours