Virbac France

Maladies

Score 5 (1 Votes)

Médécine vétérinaire : tout savoir sur le plan éco-antibio

Pourquoi un plan éco-antibio en médecine vétérinaire?

antibiothérapie_bovins.jpg

Les antibiotiques sont des molécules qui permettent de lutter contre les maladies provoquées par des bactéries. Ils sont utilisés en médecine vétérinaire, pour le traitement des maladies infectieuses.

Les antibiotiques utilisés en médecine vétérinaire sont souvent identiques à ceux utilisés en médecine humaine. Or, on observe depuis quelques années une hausse inquiétante de l’antibiorésistance : les bactéries qui autrefois étaient dites « sensibles » et étaient détruites lors des traitements, développent des « résistances ». Leur prolifération n’est plus contrôlée par les antibiotiques classiques. Le médicament devient inefficace.

Il s’agit d’un enjeu majeur de santé publique. Ainsi, en 2009, la Commission européenne estimait qu’en Europe, 25 000 patients mourraient chaque année des suites d’une infection causée par les micro-organismes résistants aux antibiotiques. Cela a justifié la mise en place en 2011 d’un plan national de réduction des risques d’antibiorésistance en médecine vétérinaire.

Des professionnels mobilisés pour des résultats concrets

Afin de préserver l’efficacité des antibiotiques, et de pouvoir continuer à soigner efficacement humains et animaux, il était nécessaire de les « économiser ». C’était l’objectif du plan éco-antibio 1 qui s’est étendu entre 2011 et 2016, avec des résultats satisfaisants puisque l’exposition des animaux aux antibiotiques a reculé de 37 % en 5 ans. On constate également qu’en France, l'exposition des animaux aux antibiotiques est inférieure à la moyenne européenne. Ces bons résultats témoignent de la mobilisation des vétérinaires et des éleveurs sur ce sujet.

Des antibiotiques seulement lorsqu’il le faut

En 2017, le plan Ecoantibio 2, a été lancé afin de pérenniser les résultats obtenus depuis 2011. Le Ministère de l'Agriculture a notamment communiqué sur l’importance d’utiliser  « les antibios, comme il faut, quand il faut ».

L’objectif est de promouvoir une utilisation raisonnée des antibiotiques, en privilégiant les alternatives efficaces comme par exemple la vaccination lorsque cela est possible et en améliorant l’hygiène et les conditions d’élevage afin de prévenir l’apparition des maladies infectieuses.

En savoir plus sur l'antibiothérapie

Pour préserver ce bien public mondial que sont les antibiotiques, il est essentiel que tous les acteurs de la filière ne les utilisent qu’à bon escient, uniquement lorsque cela est nécessaire, et en respectant scrupuleusement la prescription du vétérinaire.

Voter: 5 4 3 2 1