Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (1 Votes)

Chiens et chats : quels sont les signes cliniques d'une intoxication ?

Plantes d'intérieur : pas toujours inoffensives 

Choisies pour leur esthétique, leurs couleurs et leur parfum, les plantes d'intérieur peuvent parfois se révéler de puissants toxiques pour nos animaux de compagnie. La vigilence est donc de mise. 

De nombreuses plantes d'intérieur sont aussi belles que dangereuses pour vos animaux de compagnie. Plus de 700 plantes d'intérieur contiennent des substances toxiques pour les chats et/ou les chiens ! Ces derniers peuvent se mettre en danger en les mâchonnant par ennui ou pas jeu. Les chiots et chatons sont de ce fait des victimes plus souvent désignées. En fonction des plantes, toutes les parties (racines, tronc, feuilles, fleurs, fruits, graines) peuvent être dangereuses ou seulement certaines. Cela dépend des composés toxiques en cause. Les fleurs coupées peuvent donc aussi être sources d'intoxications. 

Signes cliniques variables

De même, les signes cliniques varient en fonction de la cible de ces molécules toxiques. Certaines sont neurotoxiques (cycas), d'autres présentent une toxicité digestive (yucca) ou hépatique. Pour d'autres, elle est plutôt cardiaque (azalée). 
Pour d'autres végétaux, c'est le contact avec la plante qui sera dangereux et provoquera des troubles cutanées. Les symptômes d'une intoxication peuvent donc être très variables : troubles digestifs (vomissements, diarrhée), abattement, irritation cutanée, tremblemennt, prostration, hypersalivation, convulsion, etc.

Urgences vétérinaires 

Les intoxications font partie des urgences vétérinaires et imposent généralement de conduire rapidement l'animal chez le vétérinaire. Parfois, sa survie dépend de la vitesse de réaction du propriétaire. 
Dans la majorité des cas, il n'existe pas d'antidote vis-à-vis du toxique ingéré par le chien et le traitement est éliminatoire (émétique, diurétique, lavage gastrique, fluidothérapie...) et symptomatique (pansement digestif, antibiotique...). 
L'hospitalisation peut être nécessaire. 

Le saviez-vous ? 

L'intoxication par les plantes d'intérieur est classée parmi les intoxications environnementales. Elle se distingue des intoxications accidentelles dont la majorité est liée à l'ingestion de médicaments (environ un tiers des appels au Centre national d'informations toxicologiques vétérinaires (CNITV) de Lyon). 
Déterminer la cause d'une intoxication est primordial car elle peut conditionner le travail. 

 

Voter: 5 4 3 2 1