Virbac France

MALADIES

Score 5 (1 Votes)

Mon chat a une leucose : signes et causes

La leucose est une maladie qui touche exclusivement le chat. Cette maladie est présente en France. L’agent infectieux est un virus connu sous le nom de Feline Leukemia Virus (FeLV). 
Attention à ne pas le confondre avec le FIV (Feline Immunodeficiency Virus) responsable d’une maladie que certains appellent le « sida du chat ».

Comment le chat peut-il l’attraper ? 

La leucose peut toucher tous les chats, quel que soit leur âge. Le mode de contamination est exclusivement direct, c’est-à-dire qu’il passe par un contact rapproché avec un chat malade. Ce sont donc les chats qui sont en contact avec d’autres chats qui peuvent attraper cette maladie. Le virus de la leucose est un virus qui s’installe dans le chat. Un chat peut être positif mais se négativer dans les quelques mois qui suivent, si son système immunitaire lui permet d’éliminer le virus. Entre la contamination et l’apparition de la maladie, il peut se passer plusieurs mois voire plusieurs années. 

Les chats se contaminent via les morsures lors de bagarres, via la salive lors de léchage ou partage de gamelle.  Attention, une mère peut transmettre le virus à tous les chatons de la portée. 

Quels sont les signes cliniques ? 

Difficile de décrire précisément les symptômes de la leucose car ils sont nombreux et peu spécifiques : le virus touche plusieurs organes. Le chat se fatigue, mange moins. Il attrape souvent d’autres maladies qui ont du mal à guérir : affections respiratoires, stomatites, diarrhées. On peut voir apparaître une anémie et une baisse des défenses immunitaires du chat. Parfois même, le chat développe une tumeur appelée lymphome. 
C’est une maladie grave mais surtout une maladie incurable. Des traitements existent pour limiter les signes cliniques, mais le chat sera porteur à vie du virus. Il aura donc régulièrement des rechutes.   

Comment le protéger ? 

Contre la leucose féline, il faut vacciner son chat. Le protocole de vaccination est proposé par le vétérinaire et établie selon le mode de vie de l’animal.
Si votre chat va se promener dehors et a des risques d’entrer en contact avec des chats de statut inconnu, il est primordial de le faire vacciner contre la leucose. 
Si votre chat est positif, il vous faudra être attentif car il est fragile. Des consultations régulières chez votre vétérinaire seront indispensables pour retarder le plus possible l’apparition de la maladie. Il vous sera conseillé, entre autres, de choisir une alimentation de haute qualité, de ne pas oublier les antiparasitaires et les vaccins afin de limiter les risques. 

Comment savoir si mon chat est porteur du virus ? 

Pour savoir si votre chat est porteur du virus, il faut consulter votre vétérinaire. Votre vétérinaire fera une prise de sang pour réaliser un test. Il existe des tests rapides que votre vétérinaire peut faire directement dans la clinique. Des tests en laboratoire sont envisagés lorsque les analyses ont besoin d’être plus approfondies. Plusieurs tests peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic.
Les tests peuvent être faits en dépistage. Votre chat est en pleine forme mais vous souhaitez connaître son statut face à la leucose. Cela peut être le cas lors d’un bilan annuel ou sur un jeune chat adopté et dont la mère vivait dehors. 
Les tests peuvent être aussi faits pour diagnostic. Votre chat est malade et votre vétérinaire suspecte une implication de la leucose. Cela peut être le cas lors d’une baisse de forme inexpliquée ou lors de maladies récidivantes. 

 

Voter: 5 4 3 2 1

FAQ
  • Est-il utile de vacciner un chat qui vit exclusivement en appartement ?

    Même si votre chat vit strictement à l’intérieur, il a besoin d’être vacciné. Contrairement à une idée fausse, ces chats ne sont pas exempts de rencontrer des agents infectieux. Un chat d’appartement peut contracter, par exemple, la panleucopénie infectieuse (ou typhus du chat) sans avoir été en contact direct avec un animal malade. Ce virus résiste dans le milieu extérieur et peut être transmis par l’intermédiaire d’un objet contaminé. 

  • Pourquoi vacciner les chiots ou les chatons ?
    Durant les premières semaines de sa vie, le chiot ou le chaton est protégé par des anticorps transmis par sa mère via le colostrum (lait des premières heures de tétée).
    Ces défenses immunitaires maternelles s’épuisent avec le temps. Il faudra alors procéder à la vaccination pour éviter les maladies infectieuses. La primo-vaccination des chiots et des chatons va permettre la protection mais celle-ci ne persiste pas toute la vie. Ce n’est qu’en effectuant des rappels réguliers que l’on induit une protection immunitaire durable.
  • Pourquoi vacciner un animal alors qu’il est déjà en bonne santé ?

    La vaccination a pour objectif d’éviter la déclaration de maladies et donc de maintenir un individu en bonne santé. C’est donc parce que le chien ou le chat est en bonne santé qu’il faut le vacciner. Ainsi protéger contre les maladies infectieuses graves par la vaccination, c’est s’assurer que l’animal reste en pleine forme.