Virbac France

Santé et bien-être

Score 5 (2 Votes)

Comment bien nourrir mon furet ?

Particularités

Le furet a un régime alimentaire carnivore et ses goûts alimentaires sont fixés dès l’âge de 4 à 6 mois

Le transit digestif des furets est très rapide : 3 à 4 heures chez un adulte. Ce qui impose la distribution d’un aliment à haute digestibilité, incluant des protéines animales de très bonne qualité. Votre furet fait beaucoup de petits repas tout au long de la journée, entre 8 et 10, pour répondre à ses besoins physiologiques.

La distribution de croquettes de qualité supérieure a l’avantage de répondre aux besoins physiologiques de votre animal. En outre, les croquettes peuvent être distribuées en libre-service car elles sont très sûres en terme d’hygiène. 

Veillez à toujours laisser des croquettes et de l’eau propre à disposition de votre petit compagnon.

Des croquettes riches en protéines

La formulation des croquettes VETERINARY HPM® Baby Cat Preneutered de Virbac respecte les besoins nutritionnels des petits carnivores en maximisant la teneur en protéines animales et en limitant la teneur en céréales (moins de 6 % de riz seulement). De plus ces croquettes sont formulées sans gluten de céréales.

L'analyse nutritionnelle des croquettes VETERINARY HPM® Baby Cat Preneutered est proche des objectifs recherchés chez le furet : la teneur en protéines >45%MS est élevée ainsi que la teneur en lipides >20%MS. Les matières minérales restent inférieures à 9%MS. Parmi les croquettes pouvant convenir aux furets, la teneur en glucides reste la moins élevée du marché ENA : 17%MS.

Les croquettes VETERINARY HPM® Baby Cat Preneutered sont très appréciées des furets, du fait de leur composition riche en protéines animales et en graisse. Afin de maintenir une bonne tolérance digestive, une transition alimentaire progressive sur 10 jours est indispensable.

Les aliments à éviter et conséquences

Certains aliments ne doivent jamais être donnés à votre compagnon :

  • produits laitiers
  • charcuterie
  • pâtisseries 
  • pâtes
  • chocolat
  • cacahuètes
  • amandes
  • croquettes pour chien
  • fruits ou sucreries

Les conséquences d’une mauvaise alimentation sont nombreuses :

  • gastro-entérite avec diarrhée ou selles granuleuses, vomissement et amaigrissement lors de la distribution d’aliments bas de gamme, trop riches en fibres ou altérés et de transition alimentaire trop brutale
  • tumeur du pancréas lors d’apports excessifs et répétés en sucre
  • calculs urinaires si la ration est trop riche en végétaux
  • tartre et gingivite lors d’apport d’aliments trop mous

Voter: 5 4 3 2 1

Croquettes adaptées aux furets

Croquette chaton

En savoir plus