Nouveauté : 5 aliments pour le soutien rénale et articulaire du chat En savoir plus

Nouveautés VETERINARY HPM® Kidney & Joint

Nouveaux aliments dédiés au soutien des fonctions rénale et articulaire du chat

60 % des chats seniors (de plus de 10 ans) souffrent à la fois d'insuffisance rénale chronique et d'ostéoarthrose1,4

Grâce aux soins apportés par leurs propriétaires, les chats vivent de plus en plus vieux. Or, ils nécessitent une attention et une gestion particulières dans la seconde moitié de leur vie pour préserver leur bien-être et leur qualité de vie. Plusieurs maladies sont plus à risque de se développer à mesure que le chat prend de l'âge. L'insuffisance rénale chronique et l'ostéoarthrose comptent parmi ces maladies fréquemment retrouvées chez les chats seniors.

HPM_KJ_PICTO_CKD.pngL'insuffisance rénale chronique

Cette maladie touche 60 % des chats de plus de 10 ans 1, mais peut aussi se développer chez des chats plus jeunes. Il s'agit de la première cause de mortalité chez les chats de plus de 5 ans 2. Les reins montrent une difficulté croissante à filtrer et à concentrer les urines, éliminant de moins en moins bien les déchets toxiques de l'organisme. Les chats se déshydratent et les toxines s'accumulent dans le sang, engendrant une fatigue intense, une perte d'appétit et de poids.

Si votre animal : 

  • Mange moins, vomit ou présente des nausées
  • Perd du poids sans que cela ne résulte d'une volonté de votre part
  • A mauvaise haleine
  • Présente une faiblesse, devient moins actif, dort et se repose davantage
  • Boit plus que d'habitude

Alors, il se peut que votre chat souffre d'insuffisance rénale chronique. Dans ce cas, un rendez-vous chez votre vétérinaire s'impose pour poser le diagnostic et mettre en place une prise en charge adéquate. Une nutrition adaptée est primordiale car elle aidera à contrôler l'évolution de la maladie et à soutenir l'état général de votre chat.

HPM_KJ_PICTO_OSTEOARTHRITIS.pngL'osteoarthrose

Cette maladie est également très fréquente chez les chats âgés mais sous-diagnostiquée, car les chats ont tendance à bien cacher leur douleur. Les chats diagnostiqués le sont souvent à un stade avancé de la maladie. 60 % des chats de plus de 6 ans et 90 % des chats de plus de 12 ans montrent des signes radiologiques d'arthrose 3, 4.

Si votre animal : 

  • Refuse ou hésite à sauter, n'essaie plus d'atteindre des endroits haut placés
  • Est moins agile notamment dans les escaliers, présente des raideurs 
  • Se toilette moins bien, avec des parties de son corps présentant une fourrure sale ou emmêlée
  • Interagit moins avec vous, fuit le contact

Il se peut que votre chat souffre d'ostéoarthrose. Dans ce cas, comme pour l'insuffisance rénale, un examen par un vétérinaire permettra de confirmer le diagnostic et d'élaborer une prise en charge. Plusieurs solutions existent pour améliorer la qualité de vie d'un chat arthrosique, et une nutrition adaptée peut aider votre chat à retrouver une meilleure mobilité.

Soutien de la fonction rénale et arthrose du chat : une nutrition adaptée est essentielle !

VETERINARY HPM® KIDNEY & JOINT : des aliments spécifiquement formulés pour le soutien de 2 fonctions essentielles chez le chat senior

  • Combinaison d'aliments secs et humides pour un programme nutritionnel optimisé dédié aux fonctions rénale et articulaire vieillissantes.

  • Soutien progressif de la fonction rénale, avec une adaptation de la formule selon le stade : de la préservation de la santé rénale aux stades avancés de l'insuffisance rénale chronique (stades III et IV), en passant par le stade II intermédiaire.

  • Soutien du métabolisme des articulations en cas d'ostéoarthrose sur toutes les références Kidney & Joint.

  • Haute appétence pour compenser la perte d'appétit et lutter contre la dénutrition.

  • Formules conçues pour allier plaisir et bénéfices santé.

  • Hautes qualité et appétence prouvées.

 

VETERINARY HPM® KIDNEY & JOINT FOR CATS : Ils méritent le meilleur

Les formules de nos aliments Kidney & Joint sont spécifiquement élaborées pour répondre aux besoins exigeants des chats âgés. La teneur en protéines est optimisée pour maintenir une bonne condition corporelle et faire face à l'évolution de l'état des reins tout au long du programme, étape par étape.

La quantité de protéines est graduellement restreinte pour éviter la dénutrition et préserver la masse musculaire et la qualité de vie le plus longtemps possible.

Le taux d'oméga 3 élevé soutient la mobilité et la filtration rénale. Le faible taux de phosphore aide à préserver la santé des reins. Tous nos aliments répondent aux plus hauts standards de qualité pour fournir à votre chat la meilleure nutrition possible.

  • Formulé par des vétérinaires
  • Teneur en protéines élevée
  • Ingrédients de haute qualité
  • Sans arôme artificiel
  • Produit en France
Comment modifier l'alimentation de votre animal et passer à la gamme Kidney & Joint ?

Tout changement dans l’alimentation de votre compagnon ne doit pas être pris à la légère. Il est primordial d’insérer graduellement le nouvel aliment à l’ancien aliment, sur une période d’au moins 7 jours. Il est donc important non seulement de lui proposer une nourriture adaptée à ses besoins mais également de lui donner le temps de s’adapter progressivement à son nouveau régime. Les troubles digestifs passagers qui peuvent être observés lors de cette phase de transition sont tout à fait normaux, le temps que le système digestif de l’animal s’habitue à son nouvel aliment.

HPM_KJ_BROCHURE_PO_WET_fr.png

Références

1 : Marino, C. L., Lascelles, B. D., Vaden, S. L., Gruen, M. E., & Marks, S. L. (2014). Prevalence and classification of chronic kidney disease in cats randomly selected from four age groups and in cats recruited for degenerative joint disease studies. Journal of feline medicine and surgery, 16(6), 465–472.
2 : O’Neill, D. G., Church, D. B., McGreevy, P. D., Thomson, P. C., & Brodbelt, D. C. (2015). Longevity and mortality of cats attending primary care veterinary practices in England. Journal of feline medicine and surgery, 17(2), 125–133.
3 : Slingerland, L. I., Hazewinkel, H. A., Meij, B. P., Picavet, P., & Voorhout, G. (2011). Cross-sectional study of the prevalence and clinical features of osteoarthritis in 100 cats. Veterinary journal (London, England : 1997), 187(3), 304–309.
4 : Lascelles, B. D., Henry, J. B., 3rd, Brown, J., Robertson, I., Sumrell, A. T., Simpson, W., Wheeler, S., Hansen, B. D., Zamprogno, H., Freire, M., & Pease, A. (2010). Cross-sectional study of the prevalence of radiographic degenerative joint disease in domesticated cats. Veterinary surgery : VS, 39(5), 535–544.

Où trouver nos aliments ?

 

Parce qu'une bonne alimentation c'est avant tout une histoire de santé, notre gamme est proposée chez votre vétérinaire. Notre carte VETERINARY HPM® vous permet de retrouver votre clinique vétérinaire et d'accéder à son site de click & collect si elle en a un.
 

Haut de la page